Sorrows of Life Prologue

Aller en bas

Sorrows of Life Prologue

Message  Sniezde (admin) le Mar 21 Aoû - 0:24

Un merci tout particulier à l'AUTEUR qui m'a filé un coup de pouce avec sa bannière et qui nous offre une fiction originale et engagée !

Sorrows Of Life
Prologue
Colore ma vie du chaos des ennuis



Vendredi 9 Novembre 2017

Les deux jeunes marchaient tranquillement dans le couloir, leurs ombres se reflétant sur les murs blancs vernis. Tout se passait dans le plus grand des silence, le bouclé semblait quelque peu stressé, tandis que l'aîné n'était pas vraiment angoissé. Arrivé devant la grande porte, le plus jeune souffla un grand coup et ferma rapidement les yeux pour évacuer cette boule qui prenait place dans son ventre. Son amant lui prit la main et l'embrassa tendrement, avant de le regarder d'un oeil rassurant. Le mécheux frappa quelques coups à la porte et l'ouvrit quand la personne qui se trouvait derrière lui indiqua d'entrer. Une femme d'une trentaine d'années était assise sur son bureau et scrutait les deux jeunes en les dévisageant de haut en bas, comme s'ils venaient d'une planète encore inconnue. Ils s'assirent alors sur les chaises en cuir et la jeune blonde prit la parole.


« Que puis-je pour vous ? »
« On souhaiterait adopter., balança le plus vieux »
« Vous ? Je veux dire... Vous deux ? Ensemble ?, demanda-t-elle »


Le bouclé tourna la tête vers son conjoint, alerté par les paroles de la femme. Il le savait, ici, c'était comme ailleurs. Les couples de gay répugnaient les centres d'adoptions. Pourquoi s'obstinaient-ils à vouloir un enfant à tout prix, c'était pratiquement perdu d'avance. Malgré tout, le mécheux prit à nouveau la main de son cher et tendre sous la table et la serra davantage. Sans baisser les bras, il continua.


« Oui, nous. »
« Bien. Je... Je vais vous inscrire. Il me faut vos noms et vos dates de naissance. »
« Louis William Tomlinson, né le 24 décembre 1991 et Harry Edward Styles, né le 1 février 1994. »
« Êtes-vous... mariés ? »


Elle avait dit ça avec une lueur d'espoir dans les yeux. Elle attendait évidemment qu'il lui réponde négativement, pour avoir une bonne raison de refuser l'inscription.


« Depuis deux ans, Harry a choisi de garder son nom., dit-il fier de gâcher son espoir »
« Je vous demanderais de remplir ces papiers, signez en bas de la dernière page. Ensuite je vous contacterais lorsque la procédure sera terminée. »
« Combien de temps cela dure ? »
« Plus ou moins, neuf mois. »


Ils furent étonnés de sa longueur, mais ne dirent rien. Après avoir saluer la femme peu aimable à leur goût, ils partirent plein d'espoir du bâtiment. Le bouclé s'en voulait de n'avoir prononcé pas un seul mot, laissant son conjoint se défendre seul, mais celui-ci ne lui en voulait pas. Ce qui comptait, c'était la volonté qu'il avait d'être parent. Les jeunes mariés avaient pris leur décision, et ils ne renonceraient pas.


Samedi 25 août 2018

« Je te dis qu'elle n'a rien fait. Les neuf mois se sont largement écoulés, on repousse les centres d'adoptions parce qu'on est gay, c'est tout !, désespéra le bouclé »
« Perds pas espoir, c'est peut-être plus long que prévu. Moi j'y crois encore., le rassura son amant »
« C'est la cinquième fois qu'on est refusés. Comment tu peux ne pas être inquiet ? »
« On n'est pas refusés, d'accord ? Cette fois c'est la bonne, je le sens. »


Les deux jeunes amoureux s'enlacèrent et le benjamin huma l'odeur de l'aîné en posant sa tête dans le creux de son cou. Parmi toutes ces choses qui le faisaient flancher, lui, il était là pour toujours le tirer vers la sortie, et ça faisait un bien fou.


Jeudi 30 août 2018

Le téléphone sonna. Le mécheux se leva avec paresse pour attendre le fixe, et répondit sous l'oeil observateur de son amoureux. Le plus vieux afficha un sourire rassuré, et des larmes perlèrent au coin de ses yeux, il respira un grand coup. Le bouclé se leva et le rejoignit, curieux de savoir qui était à l'autre bout du fil, et ce qui le rendait si heureux. L'intéressé raccrocha après avoir remercié son interlocuteur. Il fixa son mari, un sourire scotché aux lèvres.


« C'était qui ? »
« On a réussi, mon coeur. On va être parent. »


On va être parent. La phrase résonna plusieurs fois dans sa tête avant qu'il ne réalise vraiment. Quelques perles salées s'échappèrent de ses orbes avant de retrouver ses joues. Il se jeta dans les bras de son amant et l'embrassa passionnément. Ils avaient réussi.


Lundi 3 septembre 2018

« Alors, il y a une mère qui a accepté de vous laisser son bébé, il a 13 mois. Seulement elle., dit-elle froidement, voulant leur faire passer un message. Sinon, j'ai une autre enfant, mais elle a plus de treize ans, et je pense que vous voulez un bébé, non ?, rétorqua-t-elle agacée »


Les deux jeunes se regardèrent, comprenant qu'ils avaient eu la même idée. Ils n'avaient jamais réellement pensé à l'âge de leur prochain enfant, mais, pourquoi pas une adolescente ? Après tout, ils avaient plus de chance de s'entendre avec elle. En plus de ça, cela doit être une vraie torture d'être constamment dans un centre, attendant que quelqu'un veuille d'elle, à son âge.


« Non, la jeune fille nous intéresse davantage. »


La blonde roula des yeux, pensant qu'ils n'étaient que deux gros idiots qui ne se rendaient pas compte de ce qu'ils faisaient. Elle se trompait, sur toute la ligne. Elle fouilla dans son tiroir et en sortit un dossier.


« Comme vous voudrez., cracha-t-elle. Elle s'appelle Eden Grace Anderson, née le 11 novembre 2003, donc elle a 15 ans. Son père était soldat à l'armée, il est décédé en mission et sa mère n'a pas supporté, elle s'est suicidé. Fille unique et d'origine anglaise. Sachez qu'à son âge, elle était en droit d'accepter ou de refuser votre proposition, c'est elle qui a pris la décision. Est-ce que ça vous va ?, demanda-t-elle agacée »


Ils se contentèrent d'hocher la tête, se demandant comment une femme pouvait-elle déballer ainsi une si triste histoire. C'était à se demander si elle avait coeur de pierre, insensible aux passés douloureux de ces enfants. Mais tout était clair dans leur tête, ce n'était pas eux qui l'avaient choisi, c'était Eden qui les avait choisi.


Vendredi 7 décembre 2018

Une jeune fille était assise sur son lit, regardant par la fenêtre, réalisant que c'était la dernière fois qu'elle voyait ce paysage. Elle allait avoir des parents, une nouvelle maison et autre chose à regarder que des draps blancs qui sentent la lessive. Cette nouvelle vie lui faisait peur, évidemment, mais elle en attendait tellement de ce nouveau départ que l'excitation était le sentiment dominant dans son coeur. Oui, elle savait qu'avoir deux papas seraient différents, mais, c'est ce qu'elle voulait. Elle voulait que tout soit différent à présent. Le sac qu'elle avait soigneusement préparé, lui, était prêt, mais pas autant qu'elle. Quelqu'un frappa à sa porte et elle reconnut la blonde qu'elle détestait tant à l'entrée, accompagnée de deux hommes. C'était eux, elle le savait, elle le sentait. Les trois personnes avancèrent vers elle.


« Jeune fille, je te présente Louis, et Harry., dit-elle en les montrant. Tes parents. »
« Eden., répondit-elle les yeux pleins d'étoiles, ignorant la femme mais admirant les jeunes hommes »


Après un énième sourire, Harry prit son sac et commença à sortir de la pièce qu'elle ne voulait plus revoir. Eden salua la blonde hypocritement, et les deux jeunes mariés firent de même. L'adolescente entra dans la voiture timidement, tandis que le bouclé rangeait tout dans le coffre. Son coeur battait tellement fort et tellement vite qu'on aurait pu l'entendre à 10 kilomètres à la ronde. Le trajet se déroula dans le silence, mais Eden était sereine, à l'aise. Lorsqu'elle arriva, elle n'en crut pas ses yeux, la maison était immense. Ou peut-être qu'elle n'avait pas l'habitude d'en voir comme celle-ci. Elle respira l'air frais qui lui fouettait le visage. Enfin, c'était finit, et elle allait tout recommencer.


« Bienvenue Eden, tu es ici chez toi., assura Louis »
avatar
Sniezde (admin)
Admin

Messages : 139
Date d'inscription : 19/08/2012

http://larrystylinsonfanfic.frbb.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum