Chapitre I

Aller en bas

Chapitre I

Message  Sniezde (admin) le Mar 21 Aoû - 0:06

AUTEUR Lovedestroyedyou.sky

Love Destroyed You
Chapitre I




Louis riait. Il riait à gorge déployée. Il avait l'air plus heureux que jamais. Harry se trouvait à ses côtés, et il riait, lui aussi, à s'en tenir les côtes, à en pleurer. Ils avaient l'air si complice, comme si jamais rien au monde n'aurait pu les séparer. Lorsque le fou rire se calma, ils se regardèrent les yeux dans les yeux, et Louis redevint sérieux, tandis qu'un sourire occupait toujours les lèvres du bouclé. Après un long silence, l'aîné se rapprocha lentement. Il avança sa main droite vers le visage de Harry, hésita un instant, puis la posa délicatement sur sa joue. Il commença à la caresser avec tendresse, et se rapprocha encore. Leur nez se frôlaient à présent, et le souffle de Harry se coupa en même temps que son rythme cardiaque accéléra. Leurs lèvres n'étaient plus séparées que par quelques centimètres, et au moment où Harry allait briser la distance, Louis se recula et murmura « Je suis désolé. »

Harry se réveilla en sursaut. Il mit quelques secondes à réaliser qu'il était dans sa chambre. Plus exactement dans l'appartement qu'il partageait avec Louis. Quelques rayons de soleils formaient des ombres étranges à travers les volets. Il sursauta une seconde fois lorsque le châtain frappa à la porte en disant d'une voix joyeuse « Debout mon gros, on a une dure journée et t'es déjà en retard ! » Harry marmonna quelque chose d'incompréhensible et retomba en arrière sur son oreiller. Quel rêve étrange. Les images revenaient dans sa tête petit à petit et avec une clarté embarrassante. Il était vraiment taré. Il nota mentalement qu'il devait arrêter de regarder ces films débiles à l'eau de rose. Louis repassa dans le couloir, et frappa fortement encore une fois à la porte en disant « Là t'es vraiment en retard, curls. », ce à quoi Harry répondit par un vague « ta gueule ». Il se leva, se dirigea vers sa salle de bain et rentra dans la douche.

Il ressortit cinq minutes plus tard, et commença son rituel matinal. Enfin, lorsqu'il fut prêt, il rejoint Louis à la cuisine, où flottait une délicieuse odeur de pancakes.

- C'est pas trop tôt, hein, lâcha le châtain en guise de bonjour.
- T'avais qu'à me réveiller avant !
- Ben figure-toi que j'y ai pensé, gros malin. Sauf que t'étais dans un rêve qui avait l'air p-a-s-s-i-o-n-n-a-n-t, dit Louis avec un sourire en coin.
- Hein? De quoi tu parles ? Demanda Harry en rougissant légèrement.
- Oh, rien...
- Putain Lou', accouche.
- Très bien, très bien, pas besoin d'être aussi brutal... se plaignit faussement Louis. Il avait l'air passionnant parce que, visiblement, j'étais dedans, rit-il.
- Hum, et qu'est-ce qui te fait dire ça ? Dit Harry, de plus en plus rouge.
- Parce que t'as presque crié mon nom, ma biche.

Harry baissa les yeux et se gifla mentalement. Il essaya de repousser les images de son rêve qui remontaient à la surface, le gênant encore plus.

- Alors, raconte. C'était quoi ce rêve ?
- Euh... je m'en rappelle pas. Je te dirais si ça revient. Bref, on doit faire quoi aujourd'hui ?

Louis explosa de rire, d'un rire cristallin, qui fit frissonner Harry. Pour changer.

- Changement de sujet pathétique, mais je te pardonne. Juste quelques interviews, puis avec les gars on s'est dit que ce serait cool d'aller manger quelque part après tout ça. Ça te va ?
- C'est parfait, oui, sourit le bouclé. On les rejoint à quelle heure ?
- Dans exactement trois minutes, mon gros, alors termine de bouffer. Hop hop hop, on se bouge.

Louis passa furtivement sa main dans les boucles du brun, et sortit de la cuisine. Harry termina son petit déjeuner, débarrassa et sourit. Sa vie était géniale. Il ne voulait qu'elle change pour rien au monde. Il avait une famille adorable, des amis tout simplement incroyables, et surtout, des fans hallucinantes. Elles étaient probablement, tout comme les gars, la meilleure chose qui lui soit arriver dans la vie. Sans elles, les One Direction ne seraient rien, et ils en étaient tous conscients. Ils savaient aussi qu'ils ne pourraient jamais les remercier assez pour tout ce qu'elles avaient fait et continuaient de faire pour eux. Bien qu'ils n'avaient pas gagné X factor, ils avaient tout de même signé un contrat, leur premier album était déjà terminer et allait bientôt sortir, et les fans étaient là, toujours un peu plus nombreuses, toujours aussi présente. Maintenant, ils s'étaient tous installés ensemble à Londres dans le même immeuble. Zayn, Niall et Liam dans le même appartement, Louis et lui dans un autre, mais les incrustes des uns et des autres donnait l'impression qu'ils vivaient tous ensemble presque vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Harry et Louis. C'était une amitié assez incroyable. Harry savait parfaitement que jamais il ne revivrait quelque chose de pareil. Jamais. C'était '' un coup de foudre amical '' comme répétait Louis si souvent. Larry Stylinson. C'était eux, sous le même nom. Une idée des fans. Une bromance. Il n'avait pas vraiment été étonné que leur amitié soit qualifiée ainsi, car c'était bien plus que cela, bien plus qu'une simple amitié, et tout le monde le savait parfaitement. Bien sûr, il aimait les trois autres comme ses frères, ceux qu'il n'avait jamais eu. Il les aimait de tout son cœur et aurait donné un rein pour n'importe lequel d'entre eux. Mais, avec Louis, c'était tout simplement différent. Il ne pouvait pas expliquer pourquoi, mais c'était un fait. Leur relation était plus forte que tout ce qu'il avait connu avant. Il savait que quoiqu'il pouvait arriver, Louis serait là. Toujours. Il le lui avait déjà prouvé tellement de fois en un an. Il savait qu'il pouvait se confier à lui comme à personne d'autre, qu'il pouvait lui dire tout, absolument tout, ses moindres secrets dans les moindres détails, sans jamais avoir peur d'un quelconque jugement. Louis le comprenait et le connaissait mieux que quiconque. Probablement mieux que ses propres parents. Et Harry l'aimait, tellement.

Il sortit de la cuisine et croisa en même temps son meilleur ami. Ils se dirigèrent vers l'appartement des gars et Harry frappa à la porte. Elle s'ouvrit sur un jeune homme blond, la bouche pleine et un paquet de gâteaux dans la main.

- Vous vous êtes pas trop fait attendre, ça va ?
- Ta gueule, sourit Louis en tapant dans la main libre de Niall.
- Où sont Liam et Zayn? demanda Harry en reproduisant le même geste que l'aîné.
- 'Sais pas. J'crois que Liam est déjà en bas et Zayn...
- ... est là. Déclara un beau métis parfaitement coiffé et vêtu.
- Bon, on peut y aller alors. Go go go ! Hurla l'Irlandais.

L'énergie que ce mec pouvait avoir, à n'importe quelle heure de la nuit ou de la journée, étonnerait toujours Harry. Ils sortirent de l'appartement, montèrent dans l'ascenseur et retrouvèrent un Liam paniqué devant la voiture.

- On est légérement, mais alors légérement en retard les mecs. Dit-il sérieusement
- Calm down, mon chou. C'est pas si grave. Répondit Zayn avec un sourire
- Bon, je vais faire comme si j'avais rien entendu. Tout le monde dans la voiture,allez !
- On est soumis à toi ô grand maître Liam. Comment te refuser quoi que ce soit, surtout lorsque c'est si gentiment demandé... ironisa Louis.

Ils montèrent dans la voiture et l'atmosphère se détendit presque aussitôt grâce aux blagues débiles de Louis et Zayn et au rire contagieux de Niall. Entre deux fous rires, Harry se dit qu'il avait vraiment, vraiment une chance incroyable. Tout allait bien. Tout était parfait.
avatar
Sniezde (admin)
Admin

Messages : 139
Date d'inscription : 19/08/2012

http://larrystylinsonfanfic.frbb.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum