Chapitre VI

Aller en bas

Chapitre VI

Message  Sniezde (admin) le Lun 20 Aoû - 23:56

AUTEUR : x-sha-univers-x

Just Famous
Chapitre VI




La nuit était noir et seul les lumière intense des éclairages de New York éclairait la chambre d'Harry ou il était installer depuis maintenant une semaine. Tout le groupe ainsi que Caroline leur maquilleuse et sa fille Lux, Paul leur manager, Danielle la petite amie de Liam et Eleanor la meilleure amie et fausse copine de Louis avait élu domicile dans cette immense suite luxueuse d'un grand hôtel de NY. Seul une petite lampe de chevet éclairait la vaste pièce. Dans le grand lit à deux places, Harry s'était allongé, nu, couvert pas une couverture fine. Le ventre contre la matelas, il attendait Louis qui était entrain de prendre une douche. Il savait très bien que ce soir, comme quasiment tous, ils allaient faire l'amour et il se délectait à l'avance des sensations en ondulant doucement contre le matelas. Son sexe était caressé par le tissu doux qui couvrait le lit et il soupira d'aise, réprimant un frison.


Alors, il tourna la tête et aperçu Louis. Le jeune homme était splendide et la semi-pénombre qui régnait dans la pièce le rendait presque semblable à une apparition divine. Il ne portait qu'un boxer Calvin Klein qui moulait merveilleusement ses attributs. De l'eau ruisselait sur son torse qu'il avait mal séché et il portait une serviette blanche autour des épaules. Il souriait adorablement et passa une main dans ses cheveux mouillé qu'il ébouriffa, faisant voler quelque gouttelette autour de lui. Harry rougit et sourit à son tour, heureux de savoir que Louis était son petit ami. L'homme qui l'aimait. L'homme qu'il aimait. L'homme qui lui faisait l'amour. Et peu importe ce que pensait les autres, et peu importe les mensonges raconté au monde, et peu importe leur réaction le jour où leur relation serait révélé au grand jour : leur amour était plus fort que tout et rien ne le briserais.


Louis s'assit sur le lit à côté de lui. Ils échangeaient de long regards profondément amoureux et tout deux ne pouvaient s'empêcher de sourire bêtement. Ce sourire amoureux qu'ils aimaient tant partager. Louis caressa doucement les boucles brunes de son amant, les entortillant doucement entre ses doigts. Lentement, le brun se redressa et laissa courir ses mains sur le torse de son aîné qui souriait devant l'air d'enfant qui découvrait un nouveau jouet et qui n'osais pas y toucher. Harry était toujours intimidé même s'il finissait toujours par se laisser aller. Doucement, le plus jeune colla ses lèvre à celle de son amant en soupirant avant d'entourer sa nuque de ses mains. Pendant ce temps, Louis posait ses mains en bas des reins d'Harry, allant parfois effleurer ses fesses attirante du bout des doigts.


Harry s'installa à califourchon sur les jambes de Louis pour mieux l'embrasser. Il donna des coups de reins pour faire rencontrer leurs deux érections en gémissant toujours à l'oreille de son amant. Il lui mordilla doucement le lobe avant de lui retirer son boxer. Le bouclé glissa ses lèvres contre le corps de Louis, jouant sensuellement avec ses muscles. Le mécheux haleta quand Harry arriva près de son membre à présent nu. Il souffla doucement dessus et le mécheux lui caressa les cheveux, en voulant plus. Le brun sourit alors et lécha doucement son gland, l'embrassant parfois. Louis ferma les yeux et se laissa emporter par le plaisir en sentant la bouche de son amant se renfermer sur son sexe encore plus dur. Harry faisait de lents va et viens et maintenait les cuisses de Louis qui gémissait à présent. Le bouclé mordilla doucement le sexe du plus vieux avant de le lécher sur toute sa longueur en appréciant les petits cris de son amoureux. Il se retira alors avant que le mécheux relâche son plaisir et alla l'embrasser passionnément tout en faisant sur son sexe toujours tendu.


Louis allongea doucement Harry et l'embrassa avec tout l'amour dont il était capable. Le brun entoura la nuque du plus âgé avec ses bras pour mieux ressentir sa langue dans sa bouche. Délicatement, Louis pris une cuisse de son amant dans chaque main et le pénétra lentement. Ce n'était pas la première fois d'Harry, loin de la même mais il ne pouvait s'empêcher de se
crisper face à l'intrusion du sexe, il faut bien le dire, imposant, de son amant. Il s'agrippa aux épaule de Louis pour lui montrer qu'il était près.


Louis avait toujours peur de lui faire mal. Lors de leur première fois, quelque mois après le début de leur relation à X Factor, Harry n'avait pu retenir ses larmes de douleurs et un peu de sang avait perlé malgré la douceur de l'acte et les préparation qui l'avait succédé. Louis ne pensait pas que son amant aurait pu ressentir autant de douleur et s'en voulait toujours de ne pas s'en être plus soucier avant. Mais l'amour et le plaisir les avaient fait surmonter ça et Harry en avait envie et finalement, cette nuit fut l'une des plus belle de leurs vie. Désormais, dès qu'Harry se crispait un peu, Louis, de peur de lui faire mal n'osait pas bouger en lui même si la douleur n'était pas comparable à celle de la première fois.


Il fallut donc à qu'Harry commence à onduler sensuellement sous lui pour lui prouver qu'il était bien. Il sentit enfin le sexe de Louis entrer et sortir de son corps chaud. Il gémissait doucement des ''hum'', des ''aaah'', et ''oui' et le prénom de son amant sous ses enivrants coup de rein qui les faisaient tout deux monter à septième ciel d'un ascension douce, langoureuse et savoureuse. Au bout de quelque temps de ce sensuelle mouvement qui les faisaient grimper en vague dans un plaisir érotique sans nom, Louis s'encra en Harry et démarra une série de coup de rein brusque.


Souvent, lorsqu'il faisait l'amour, leur mouvement étaient assez brusque et précipité, leur empêchant de savourer à sa juste valeur ce moment ou il ressentaient temps de frison. Mais la, tout l'amour qu'ils se portaient ressortait dans cet acte et la lenteur de leur mouvement ne les dérangeaient absolument pas. Ils aiment prendre leurs temps pour sentir la jouissance monter doucement, les faisant ce désirer encore plus. Mais alors que le plaisir était presque au maximum, les coups de reins brusque de Louis les faisaient tout deux crier au maximum. Ils ne mirent que peu de temps à venir et Louis s'écroula sur Harry alors qu'il ne s'était pas encore retirer de lui.


« Je t'aime » lui souffla-t-il.


Pendant ce temps, dans la chambre de Niall, Liam le regardait, étonné. Lui ? Haïr Justin Bieber alors même qu'il venait de faire sa rencontre ? Haïr sont plus grand idole alors que celui ci c'était montrer charmant durant toute la soirée ? Il est vrai que Niall s'était montré extrêmement discret durant la soirée mais tout le groupe avait mis ça sur la note de l'intimidation. Alors que Liam s'attardait sur ce point, il remarqua qu'il avait hormis les premières paroles du blond : « Je suis amoureux » avait-il dit. Amoureux ? Mais de qui ? Soudain, le châtain fit le rapprochement : Niall était amoureux de Selena et détestait Justin car celui-ci était son petit ami. Liam appuya doucement sur l'épaule du blond.


« Elle est très jolie c'est vrai. Mais tu ne dois pas rejeter ton idole juste parce qu'il sort avec elle ! Des jolies filles, t'en à plein a tes pieds. Et des connues aussi Niall, pas que des fans. Demi Lovato par exemple. Elle est mignonne non ? Oublis Selena mais pas Justin pour autant »


Niall rejetta la main de Liam d'un mouvement d'épaule brusque, lui faisant instantanément perdre son sourire protecteur.


« -Tu ne comprends rien Liam, dit violemment le blond.

-Qu'est ce que tu veux que je comprennes si tu ne m'explique pas, interrogea Liam, vexé de la réaction de Niall à son encontre. »


Il y eut un long silence pendant lequel Niall marmonna un ''désolé'' gêné devant sa réaction idiote.


« -Explique moi, demanda Liam d'un voix redevenu douce.

-Je... Je suis amoureux de Justin. Je le déteste parce qu'a cause de lui je suis amoureux ! Je le déteste
mais je l'aime ! Et je n'ai aucune chance. »


Liam resta bouche-bée face à cette déclaration. Niall prit mal le silence du châtain qu'il poussa à l'extérieur de sa chambre avec dédain.


« Bonne nuit Liam, lui jeta-t-il »


De lourds sanglots plus ou moins étouffés emmenaient de la chambre adjacente à celle d'Harry. Les rayons du soleil entraient par les fentes entre les rideaux éclairant de manière paisible le réveil du brun. Ses oreilles bouchées par ses bâillements précédant l'empêchèrent d'abord d'entendre les pleurs. Il observa la place vide à ses côtés, indiquant que Louis était déjà levé. Il se leva, u et cherche un vêtement à enfiler pour rejoindre les autres qui d'après le bruit étaient déjà dabs la pièce principale pour déjeuner. Encore une fois, il était le dernier levé. Ses oreilles s'élevèrent au fur et à mesure et cessèrent de bourdonner. Les sanglots étouffés l'atteignirent enfin. Ses yeux s'agrandirent malgré la fatigue qui les figeait pourtant et il fini de s'éveiller totalement.


C'était Caroline. Il enfila juste un boxer et, les cheveux encore en batail, il quitta sa chambre pour entre discrètement dans celle de la jolie blonde. S'étant introduit sans frapper, Caroline ne remarque tout d'abord pas la présence d'Harry qui s'approchait d'elle sur la pointe des pieds avant de finalement se faire remarqué en faisant s'abaisser le matelas lorsqu'il pris place sur le lit, derrière Caroline. Celle-ci stoppa d'un coup les secousses qui parcouraient son corps frêle et tourna ses yeux rouges et emplit de larmes avec un air ahurie et étonné au visage vers un Harry au regard compatissant et protecteur. Il n'avait aucunement idée de la raison du malheur de la jeune femme mais tout ce qui faisait mal à la mère de Lux le faisait aussi horriblement souffrir. Il caressait doucement les cheveux couleurs blé d'un air rassurant jusqu'à se que Caroline se laissa allait et fondit de nouveau en larme en sombrant dans ses bras comme une enfant.


Harry avait beau être largement plus jeune qu'elle et elle avait beau aimé quand même son rôle de mère par rapport à lui, elle n'avait à ce moment aucun complexe à se laisser allez devant ses yeux effaré. Qu'était-il arrivé à la pauvre jeune femme pour qu'elle soit aussi mal ce matin ? De plus, la mère toujours au meilleur de sa complicité avec sa fille l'avait laissé dans son lit au lieu de la prendre dans ses bras comme à son habitude. Jamais elle ne laissait sa fille même quand elle était au plus mal. Harry passait et repassait ses mains dans le dos frêle de Caroline qui tremblait.


« Pourquoi Harry ? Je suis une si mauvaise mère que ça ? Elle n'a pas mérité ça, elle ne peut pas supporter ça si jeune. Oh ! Ma Lux ! Mais qu'est ce que j'ai fais ? C'est ma faute, uniquement de ma faute ! Et quand elle grandira ! Oh mon dieu ! Mais pourquoi ! Je suis une mère horrible ! Pourquoi je l'ai laissé se faire exposer au médiat ? A cause de moi... Oui c'est à cause de moi. Harry, imagine quand elle grandira et qu'elle comprendra ? Elle me haïra ! Elle aura honte ! Elle se cachera ! Et si je deviens la cause de ses malheurs ? Harry mais qu'est ce que je lui dirais ? Que je suis une idiote de l'avoir laissé se faire exposer aux médias ? Elle croira que j'ai voulus me faire connaître sur son dos. Elle ne me pardonnera jamais ! Harry mais qu'est ce que je vais faire ?! »


Harry était abasourdit par la violence des propos de Caroline laissant voir sa détresse profonde. Mais de quoi parlait la jeune femme ? Il s'attendait au pire en balbutiant :


« Mais qu'est ce qui ce passe Caro ? »


Pour toute réponse, la jeune femme se dirigea vers son ordinateur et tapota quelque mot dans le moteur de recherche et cliqua sur le lien et réprima un cri quand la page s'afficha avant de courir jusqu'aux toilettes ou Harry l'entendit vomir en sanglotant. Tremblant, Harry s'approcha de l'écran et survola d'abord du regard l'article. C'était un blog semblable à temps d'autre qui présentait une fiction. Mais quand Harry se plongea dans la lecture du texte, il cru qu'il allait vomir à son tour. Son teint devint livide et ses membres se mirent à trembler. Il quitta l'écran avant d'avoir fini sa lecture. Le texte était assez court mais pas pour le moins extrêmement choquant. Oh non, ce n'était pas une de ses fictions ou il se faisait violemment baiser par Louis en version SM mais une histoire concernant Lux. Ainsi que Zayn et lui.


Il rejoint Caroline qui sortait de la salle de bain, tremblante. Harry la prit dans ses bras et elle se remit à pleurer. Mais comment une fille avait pu écrire quelque chose d'aussi tordu. Comment elle avait pu écrire CA ? Comment elle avait put imaginer une seule seconde Zayn et lui violer cette pauvre enfant au point de la tuer ?


« -Qu'est ce qu'on va faire Harry, sanglota la jeune femme blonde.

- Il faut en parler aux autre Caro. Et à Zayn aussi. Ne t'inquiète pas, ça ira. »
avatar
Sniezde (admin)
Admin

Messages : 139
Date d'inscription : 19/08/2012

http://larrystylinsonfanfic.frbb.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum