Chapitre II

Aller en bas

Chapitre II

Message  Sniezde (admin) le Lun 20 Aoû - 22:10

AUTEUR : Fic-1d-Larry

Vies Chamboulées
Chapitre II


PDV Harry.


J'étais assis à coté de Liam à l'arrière de la voiture de Mme Tomlinson. Zayn était de l'autre coté, le regard rivé au paysage qui défilait par la fenêtre. Niall était à l'avant, il discutait avec Johanna de tout et de rien. Je me demandai alors comment j'avais pu prendre autant de retard, j'avais l'impression d'être un étranger. J'aurais été incapable de tenir une conversation nonchalante avec la mère de Louis s'il l'avait fallu, j'étais donc bien content lorsque Liam m'avait fait signe de le rejoindre a l'arrière.

Après le coup de téléphone j'étais resté de longues minutes assis par terre à me calmer. Des milliers de questions se bousculaient dans ma tête, des questions qui n'étaient même pas essentielles, mais qui prenaient une inexplicable importance dans ma tête. Qu'allait-on dire ? Qu'allait-on faire ? Qu'allions nous chanter ? Chanter. Mon dieu je n'avais pas chanté depuis presque 2 mois, qu'est ce que ça allait donner...


J'avais fini par me ressaisir et a filer sous la douche. Il ne me restait qu'une demi-heure pour me préparer mais c'était bien assez. J'avais évité de me regarder dans un miroir depuis longtemps, et quand je sortis de la douche, une serviette autour de la taille et que je me plantai devant l'énorme miroir de la salle de bain, voir mon reflet me fit un effet bizarre. Mes cheveux avaient poussé, ils étaient vraiment bons a couper. J'étais pâle, maladif, mes yeux étaient cernés et ma bouche pincée. Je me forçai à sourire pour voir ce que ça donnait, mais ce n'était pas convainquant du tout, mes faux semblant ne tromperaient personne. J'avais enfilé un pantalon slim beige, un t-shirt blanc très simple et j'avais attendu l'heure prévue assis sur mon lit, tripottant machinalement la chaine que je portais en permanence autour du cou.

Leur arrivée avait été marquée par un coup de klaxon pour m'informer de leur présence. Comme nous vivions tous à Londres désormais, il avait été facile de nous rassembler, et j'étais le dernier qu'il fallait venir chercher avant de se rendre à l'hôpital. J'étais tellement peu sorti ces dernières semaines, que les fans avaient renoncé à l'idée d'attendre devant chez moi dans l'espoir de me voir. Je pu donc rejoindre la voiture tranquillement sans aucun regards voyeurs posés sur moi. Je saluai rapidement mes amis et Johanna, puis nous partîmes.

Le voyage n'était pas bien long, et en arrivant devant l'hôpital je constatai qu'ici les fans n'avaient pas cessé de venir. Une petite foule de jeunes filles était amassé à coté de la grande porte coulissante. Johanna nous déposa juste devant pour que nous puissions entrer rapidement sans provoquer un esclandre. Nous sortîmes en vitesse du véhicule et nous dirigèrent vers l'entrée. La quinzaine de fans qui étaient présentes poussèrent des petits cris de surprise de nous voir débarquer tous les quatre.


Niall et Liam s'arrêtèrent juste quelques seconde signer des autographes tandis que Zayn et moi rentrâmes directement dans le hall sans même nous concerter. Une fois à l'intérieur le pakistanais me prit fermement par l'épaule et me dit « Ca va aller ». Son ton se voulait rassurant et confiant, mais j'aurais pu jurer qu'il me disait ça pour s'en convaincre lui même. Nous fûmes bientôt rejoins par Johanna qui avait arraché Niall et Liam à leurs fans. Elle nous guida dans les couloirs et ascenseurs qu'elle connaissait par cœur maintenant, jusqu'à une porte jaune portant l'étiquette « Mr L. Tomlinson ».


Mes mains étaient moites et je triturais nerveusement mon portable et mes clefs dans mes poches. Les garçons semblaient détendus ; ils étaient venus de nombreuses fois. Nous entrâmes dans la pièce et Zayn me lança un regard inquiet. Que craignait-il ? Que je me sauve en courant ? Que je saute sur Louis et que je l'étouffe ? Que je pique une crise ? Ces pensées m'énervèrent automatiquement, et je me sentis idiot. Je ne savais pas à quoi pensait Zayn, et il n'avait certainement pas ce genre de pensées à mon égard.

« Bonjour mon chéri » dit Johanna en donnant un baiser sur le front de son fils.
Je réalisai alors que je n'avais même pas regardé Louis depuis notre entrée. Punaise j'avais vraiment un pète au casque... Liam et Niall s'étaient assis d'un coté du lit sur des chaises, Johanna de l'autre coté. Zayn se tenait au pied du lit, debout. Je m'avançai pour me placer au cotés de ce dernier afin de ne pas être à l'écart. Mes yeux se décidèrent enfin à se poser sur Louis. Je n'étais pas venu depuis quelques semaines mais il n'avait pas changé. Il était toujours aussi beau, paisible, il semblait simplement assoupi. Je senti mon cœur tambouriner dans ma poitrine. Il m'avait manqué. Je me mordis l'intérieur de la joue pour ne pas laisser voir mes émotions.

« Eleanor va nous rejoindre, elle avait une course a faire » lança Johanna, à l'attention de toute l'assemblée.
El... ? Quoi !? Eleanor ! J'avais complètement oublié son existence ! Bien sur que la copine de Louis avait du venir tous les jours, comment avais-je pu l'oublier ?... Nous n'étions pas proche elle et moi, car elle sortait avec Louis depuis peu quand la fusillade avait eu lieu, nous n'avions pas encore fait réellement connaissance, et le feeling ne passait pas vraiment de toute façon.

« Ok » répondit Liam. Puis il s'adressa directement à Louis : « Salut Lou, c'est nous, on est tous là pour te voir t'as vu !! » dit il d'un ton sincèrement enjoué. Liam m'épatera toujours. Sa capacité à dire et faire les bonnes choses au bon moment, et sa gentillesse étaient impressionnantes comparé a mes piètres qualités d'orateur.

« Salut Louis ! » lança Niall en lui serrant doucement le poignet pour le saluer.
« Hello man, t'as l'air en forme. » dit doucement Zayn en lui touchant le pied.
Je réalisai alors que c'était mon tour, je devais sortir de mon mutisme. MAINTENANT !
« Salut Lou » dis-je d'une voix enrouée méconnaissable.
Un silence gênant s'en suivi, avant que Johanna se lève et quitte la pièce en nous disant qu'elle nous laissait un moment ensemble.

Voila. Nous étions réunis, tous les 5 ensemble. Contrairement à ce que j'avais redouté, ca n'était pas désagréable. Je me sentais comme en famille avec ces garçons, en sécurité, rassuré, simplement... bien. Les garçons entamèrent la conversation, ils discutaient entre eux, faisant mine de raconter des choses à Louis, lançant des blagues, rigolant de bon cœur, comme avant. Au bout de quelques minutes je pris mon courage à deux mains et allai prendre la place laissée vide par Johanna au chevet de Louis. J'étais si proche de lui à présent, j'admirai la peau de son visage, m'arrêtant sur le pli de sa joue et l'endroit ou se dessinait sa fossette lorsqu'il souriait. Ce pli était devenu lisse et presque invisible par manque de sollicitation. Je posai doucement mes doigts sur le dos de la main de Louis. J'étais tellement délicat, on aurait pu croire que j'avais peur de le casser. A vrai dire c'était un peu le cas. Sa peau était chaude, et cela me surpris presque. A quoi je m'attendais, à un glaçon ? *il est vivant Harry!!* me réprimandais-je moi même intérieurement.

Je fini par me sentir à l'aise et pris peu à peu part à la conversation. Je n'avais pas grand chose à raconter, mais je commentais le récit des autres. Sans m'en rendre compte, mes doigts caressaient l'avant bras de Louis pendant que nous débâtions pour savoir si oui ou non Niall serait canon en roux. Je me surpris même à sourire à plusieurs reprises.

Puis Liam proposa « si on se faisait un petit Hey There Delilah ? ». Les garçons approuvèrent. Il s'agissait de la première chanson que Louis avait chantée aux auditions de X-Factor.

« Harry ? » me demanda-t-il.

« Ca marche » répondis-je. Je ne savais pas ce que ça allait donner, mais que diable, on était entre nous ! Liam commença à faire le rythme en beatbox et c'est Zayn qui attaqua la chanson. Pendant que l'un faisait les paroles les autres s'occupaient des harmonies de la mélodie, et je m'étonnai de voir que nous n'avions rien perdu, les notes me venaient toutes seules et chacun trouvait sa place. Le dernier couplet était pour moi. Avec ma confiance retrouvée je me lançai dans mes vers. Chanter était un plaisir, surtout en tenant la main de Louis et entouré de mes amis, ça aussi ça m'avait manqué et je ne le réalisais que maintenant. Arriva la fin de mon couplet

« We can do whatever we want to
Hey there delilah here's to you
This one's for you... »


*This one's for you Louis* me répétais-je mentalement alors que nous achevions la chanson. Nous nous applaudîmes mutuellement, fières de nous, tout en nous lançant des petits commentaires sarcastiques sur la prestation de l'un ou l'autre.

Nous étions en plein éclat de rire lorsqu'Eleanor fit son entrée. Tout le monde la salua rapidement, et à en juger par le regard noir qu'elle me lançait, elle n'avait pas bien perçu mon absence aux cotés de mon meilleur ami ces dernières semaines. Liam et Niall se levèrent pour lui laisser une place près de Louis. Elle déposa son sac à ses pieds puis s'approcha du lit et se pencha pour déposer un baiser sur les lèvres de Louis. Ce geste m'arracha un rictus qui passa je l'espère inaperçu. Pourquoi cette réaction ? Je ne l'expliquais pas mais je me sentais jaloux d'elle. Mais pourquoi ? Parce qu'elle avait été présente chaque jour auprès de lui et moi pas ? J'aurais pu si je l'avais voulu.

« Ca fait bizarre de te voir ici Harry » me dit-elle sur un ton neutre. Qu'est ce que c'était que ça ? Des reproches ?
« Ouais » répondis-je simplement. Que dire de plus ? Elle avait ruiné l'ambiance de toute façon. Elle fixait un peu trop intensément ma main posée sur le bras de Louis ce qui me mis mal à l'aise.

« On va y aller ?! » proposa Niall, ce qui soulagea tout le monde de l'ambiance pesante. Tout le monde approuva et nous enfilâmes nos vestes. Les garçons saluèrent Louis chaleureusement et plus rapidement Eleanor qui s'était assise à son chevet puis commencèrent à sortir. Dans un élan d'affront envers Eleanor qui m'avait passablement énervé juste avant, je me penchai sur Louis et l'embrassai tendrement sur la joue. « Bye mon Lou » lui murmurais-je avant de me redresser et de quitter la pièce.

Ok cette réaction avait été débile. Mais c'était plus fort que moi, j'avais eu besoin de montrer que Louis m'appartenait aussi en partie. « M'appartenais », voila que je pensais a lui comme un objet ! Le pauvre si il savait. J'aimerais tellement qu'il soit réveillé pour rétablir l'équilibre dans cette situation. Dans tous les cas je n'avais pas gagné des points auprès d'Eleanor, tant pis !

Cette visite m'avait redonné la pêche, pour la première fois depuis des semaines, je me sentais en vie, j'étais reboosté. Louis se battait toujours, de quel droit je me permettais de baisser les bras à sa place ? J'avais été stupides toutes ces semaines, ce n'était pas la bonne solution. Alors que nous marchions vers la sortie, Niall lança « alors cette soirée, tout le monde est motivé ? ». Je me souvins alors de la soirée qu'il m'avait proposée par texto le matin même, et après ce moment passé avec mes amis, la soirée ne me semblait plus être une si mauvaise idée. J'acceptai donc la proposition.


Nous croisâmes Johanna dans le hall, et à voir nos mines elle comprit que nous avions passé un agréable moment la haut. Nous lui dîmes que nous allions nous débrouiller pour rentrer car nous nous rendions à une soirée. Elle acquiesça « prenez soin de vous » nous dit-elle avec un sourire avant de tourner les talons.

« J'espère que ça va aider » dit Liam alors que nous descendions du taxi qui nous déposait à la soirée.
« En tous cas ca ne peux pas faire de mal ! » lança Zayn en donnant un billet au chauffeur pour la course.

La petite soirée devait être bien plus que ça à en juger par le boucan qui se dégageait de la maison de notre amie Cher. Il y avait trop de bruit pour que quiconque entende la sonnette, nous entrâmes donc sans nous gêner dans la maison. Des gens dansaient partout, des bouteilles ou des verres à la main, quelques personnes se retournèrent sur notre passage, se chuchotant des choses à l'oreille. Je cherchai Cher des yeux, je fini par l'apercevoir près du bar. Je fis signe aux garçons de me suivre et je me dirigeai vers la jeune femme. Elle semblait complétement ivre.

« Harrryyyyyyyyyyyy » brailla-elle en se jetant dans mes bras. Je lui souris. « WAW » dit elle d'un air impressionné en montrant ma bouche du doigt. En guise de réponse je souris un peu plus. Les gens avaient perdu l'habitude de me voir sourire, c'est dingue ça !

Elle salua chaleureusement les autres garçons et se proposa de nous servir des verres. Nous acceptâmes, ne sachant pas trop ce qu'elle avait concoqueté. A ce moment là je ne sais pour quelle raison, Niall revint sur le sujet Eleanor. « N'empêche Eleanor elle... » je n'entendis pas la suite car j'avais attrapé un grand verre rempli d'alcool et je m'éloignais déjà de mes amis à grands pas. Tout en marchant j'avalai cul sec mon verre. Punaise Cher n'avait pas lésiné, c'était extrêmement fort ! Et le mélange n'était en plus pas très bon. Un frisson me parcouru l'échine, alors que le liquide me brulait la gorge. C'est à cet instant que je senti deux petites mains sur ma taille. Cher m'avait rattrapé.

« Alors Haz tu t'amuses ? » me dit elle en venant se placer face à moi, en passant ses bras autour de mon cou et en venant se coller contre moi. Je mis mes mains sur ses reins.
« Oui et toi ? ».
« Ouais, mais ca pourrait être mieux » glissa elle à mon oreille avant de m'embrasser dans le cou à plusieurs reprises.
« Tu as quelque chose en tête ? » lui dis-je, toujours grisé par ma colère contre Eleanor.
« mh mh » acquiesça elle avant de m'embrasser avidement sur les lèvres. Puis elle se décolla de moi, m'attrapa par la main, et m'entraina à l'étage.
avatar
Sniezde (admin)
Admin

Messages : 139
Date d'inscription : 19/08/2012

http://larrystylinsonfanfic.frbb.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum