Chapitre V

Aller en bas

Chapitre V

Message  Sniezde (admin) le Lun 20 Aoû - 21:45

AUTEUR : Beautiful Mistake

Chapitre V.
Find that we're wrong without blaming each other.



- Harry, je suis là, arrête de pleurer je t'en pris.. Acroche toi, je t'enmène dans ma chambre, tu va pas rester dans les escaliers quand même. Eleanor, je.. Excuse moi, mais il a plus besoin de moi que toi.
- Oui, ne t'inquiète pas, vas-y..
- Merci, promis, après on fais ce que tu veux.
- Mais non, pas besoin, je t'assure, occupe toi de lui, moi, je.. Je crois que je vais rentrer, à plus tard Louis, je.. Je t'aime.
- Je t'aime aussi, merci.

Et le pauvre Harry qui était là, avait entendu ces mots. Ces mots qu'il rêvait que Louis lui adresse, le regardant dans les yeux. Ah, oui, combien de fois l'avait-il espèré ? Trop de fois en tout cas, Trop de fois pour pouvoir toutes les comptées. Il était désormais sous le regard protecteur de Louis, plus faible que jamais. Il le montait dans sa chambre et l'allongea sur son lit, carressant ses cheveux, sa joue ; Il le regardait d'un air attendrit mais tout de même inquièt. Louis ne savait pas pourquoi il faisait ça. Par simple réflex envers son meilleur ami ou bien parce qu'il en avait juste besoin pour se sentir mieux ou alors.. Pour une raison qu'il ne connaissait pas. Louis ne savait pas. Ou plutôt il ne voulait pas savoir. Il préféré faire comme si c'était tout à fait normal de la part d'un meilleur ami de s'occuper de lui comme il le fait, il ne voulait pas entrer dans les détails et découvrir une vérité qu'il ne veut pas s'avouer.


- Lou', pourquoi tu fais ça ? Pourquoi tu reste ici avec moi ? Je suis pas dupe, je vois bien que ça t'embête. Alors arrête ton petit jeu et va rejoindre Eleanor.
- Je reste ici parce que j'en ai envie tout simplement, alors tais toi et repose toi, tu dois être creuver.
- J'ai pas envie.
- Qu'est ce que tu peux être borné quand tu veux.. !
- Et alors, qu'est ce que ça peut bien te faire de toutes façon, hein ? Tu t'en fou de moi c'est pas comme si ça changeait quelque chose.
- Roh, Harry, tu vas pas recommencer ! Je ne m'en fou pas de toi, quand est ce que tu vas te décidé à te le mettre dans la tête, putain!
- Et bien j'aurais préféré ! Au moins tu continuerais pas de me dire "Je t'aime" tu me prendrais pas dans tes bras, tu me dirais pas des mots doux, tu ne me ferais pas envie de t'avoir à moi et juste à moi, J'aurais pu partir sans avoir de regrets, je me serais dis "Il ne m'aime pas, et ne m'aimerais jamais" et j'me serais tailler de cette putain de vie! Chaque fois t'es comme ça avec moi me donne envie que tu m'appartienne plus encore, mais toi t'assume pas ! JE T'AIME LOUIS. Pas comme j'aime Niall, Liam, ou Zayn, pas comme j'aime mes parents, pas comme j'ai aimé mon ex, non, rien de tous ça! Je t'aime comme un garçon amoureux. Comme celui qui à envie de te faire des bébé, j'sais pas tu veux que je te dise quoi ?! Oui, je t'aime comme ça, mais t'assume pas et tu évite le sujet! Alors maintenant on met les choses au clair une bonne fois pour toute si non je me casse pour de bon!
- Harry.. Tu ne peux pas me demander ça, je.. Je sais pas quoi te dire.. Je t'adore c'est vrai, mais ce n'est pas dans.. Dans le même sens que toi. Je t'aime plus que les gars, ça c'est clair, t'es pas mon meilleur ami pour rien, mais.. On est des hommes..
- Nan, tu crois ? J'avais pas remarquer ce détails, tient ! Je le sais très bien qu'on est des hommes, abruti! Je serais pas dans cet état là si c'était pas le cas d'ailleurs!
- Mais franchement tu veux que je te dise quoi, hein ? Un truc genre " Oui Harry je t'aime! De tout mon coeur, même plus" et genre "Je passe mes nuits à rêver de toi et moi, mes journée à penser à toi, tu me manque plus chaque instant!" ou alors on reste dans le basique genre "j'aimerais te donner toutes mes secondes et plus encore si toute ma vie ne te suffit pas" que je te dise que là en ce moment même si je venais pas de raconter tout ça je t'aurais embrasser sans hésité ; c'est ça que tu veux entendre ?
- Si c'était sincère, oui, j'en rêverais. Mais toi et mon nous savons très bien que..


Mais il fut coupé dans sa phrase par des lèvres posées sur les siennes. Les quelles ? La question ne se pose pas, de Louis bien sûr. A ce moment précit dans la tête de Harry c'était l'équivalent de l'Apocalypse. Il n'arrivait plus à penser, il ne cherchait pas à savoir ce qu'il se passait, il en profitait tout simplement, il aurait même pu oublier de respirer. De son côté, Louis ne savait pas ce qu'il faisait, n'y pourquoi il le faisait. Il avait simplement ressentit le besoin de le faire peut importe ce que ça engendrait. On pouvait même dire qu'il s'en fichait totalement. Ça lui procurait une putain de sensation. Quelque chose qu'il n'avait jamais ressenti jusqu'ici, ça le troublais presque, mais il n'y pensais pas, il se concentrait sur ces lèvres auxquelles il goûtais pour la première fois et priait pour ne pas regretter ce qui s'en suivra. Mais il fallu bien se séparer pour reprendre du souffle, Louis avait garder les yeux fermés, il avait peur d'affronter le regard de son Harry, allait-il lui en vouloir, ou.. ? Il n'avait même pas envie de savoir. Harry était resté comme bloqué, un expression neutre sur le visage. Ne sachant que faire, ou plutôt n'ayant envie de rien faire.


- T'es un imbécile Louis, tu sais ?
- Depuis le temps que tu me le répète, je commence à le savoir, oui.
- Pourquoi tu ne me regarde pas ?
- Parce qu'entre nous deux, c'est bien moi le lâche.
- C'est toi qui es partis un mois en fourbe et qui n'a pas donner une seule nouvelle ? Non, alors tais toi. Maintenant regarde moi.
- C'est pas que je veux pas, mais..
- Louis !
- Ok, ok !


Louis releva la tête, plongeant ses yeux dans ceux d'Harry, qui étaient totalement dénuer d'émotions. C'était étrange, il avait l'impression d'avoir faire quelque chose de mal. Normal : il a fait quelque chose de mal. Il a embrasser un homme, qui en plus est son meilleur ami, et qui pour couronner le tout à des sentiments à son égard.


- Et maintenant ?
- Quoi maintenant ?
- Bah.. On fais quoi ? Je veux dire, c'est le moment où je m'énerve et j'te fou une claque ou, comment ça se passe là ?
- Pff, espèce d'idiot, me fou pas une claque. Quoique je la mériterais, mais bon, je suis gentil, tu vas me tapper, hein ?
- Tu sais bien que j'en suis incapable, Loulou.
- J'aime quand tu m'appelle comme ça.
- T'es dingue.
- Pas plus que toi ! Je te rappelle que c'est toi qui saute dans mes bras et qui gigote comme un malade quand je t'appelle My CurlyBoy.
- Mais c'est trop mignoooooooooooooooon, ça me fais frissonner.
- T'es bizarre.
- Je sais. Pendant ce mois sans toi, ça m'a terriblement manquer ces conversation si bêtes qu'on a tout les deux.
- Moi aussi ça m'a manquer Harry, moi aussi.
- Dis, tu peux me refaire un câlin ?
- Hm, je sais pas..
- S'il te plais, Lou'.
- Je peux pas résister quand tu fais cette tête là.


Harry souriait de toutes ses dents, il avait encore ce beau sourire qui le faisait craquer. Louis le prit doucement dans ses bras, tendit qu'Harry nichait sa tête dans le cou de son meilleur ami. C'est trop bizarre se disait-il. Après tout, ce baiser signifiait quelque chose pour lui ? Surement pas. Il avait probablement juste eu pitié de Harry et avait fait ça par réflexe pour ne pas le voir souffrir. 0ui, c'était une possibilité à envisager. Mais était- ce vraiment ça ? Au fond Harry se disait que, peut être, il y avait autre chose derrière ce baiser, des sentiments ? Non, il rêvait là. Louis avoir des sentiments pour lui ? Non, surement jamais. Mais ses bras chaud dans son dos le faisait rêver, s'imaginer des milliers de choses qui aurait pu se passer à cet instant s'il ressentait pareil. L'amour quand c'est pas réciproque, ça fait mal. Et en plus quand vous êtes vraiment proche de cette personne, ça fais encore plus mal. Ca tue, petit à petit, ça vous frustre, vous replis sur vous même, vous vous enfermez dans une bulle. Ouai, l'amour c'est pourrit, se disait Harry.


- Dis Hazza, je suis toujours ton meilleur ami, n'est ce pas ?
- Evidemment ! De toutes façons personne ne peut te remplacer, tu es le meilleur des meilleurs ami que j'ai eu, je veux qu'on le soit pour toujours.
- T'es entrain de me dire que tu m'a déjà trompé ?!
- Je t'ai pas trompé, On ne se connaissait pas !
- C'est pareil, tu ne m'a pas attendu.
- Tu sais bien qu'il faut faire plusieurs ratures avant de trouver la perfection.
- Moi aussi je suis une rature ?
- Mieux que toi ça n'existe pas. Ou alors, t'es la rature la plus belle que je connaisse.
- Harry ?
- 0ui ?
- J'ai de la chance de t'avoir.
- Non, Lou', c'est moi qui ai de la chance. C'est vrai, tu apprend que ton meilleur ami est gay, qu'il a des sentiments pour toi et pourtant tu me parle toujours de la même manière, tu ne me juge pas comme d'autre aurait fait. T'es ce dont j'ai toujours rêver Louis, vraiment tout. Alors tu peux m'expliquer pourquoi j'ai encore envie de pleurer ?
- Har..
- J'ai mal, Louis, et honnêtement je ne vais pas tenir longtemps comme ça.
- Je sais curls, je sais..
- Et pourtant ça a l'air de te faire ni chaud, ni froid.
- C'est pas ça, arrête de tirer des conclusions trop vite.
- Alors ça te fais quoi ?
- Ça me fais de la peine.
- T'as pitié de moi ?
- J'ai pas dis ça.
- Mais tu le pensais si fort que je l'ai entendu.
- 'pas vrai.
- Je t'aime.


Louis ne répondit rien. Il fixait Harry qui lui avait les yeux fermés. A quoi pensait-il ? Était-il sérieux ? Ça fait si mal que ça ? Louis se posait ce genre de question, après tout, il ne savait pas ce que ça faisait, lui. Il n'a jamais été en déception amoureuse, il a toujours eu ce qu'il voulait quand il voulait, et biensûr il ne s'en plaignais pas. Mais cette fois, juste pour une fois, il aurait voulu avoir vécu ça, il aurait pu comprendre Harry, comprendre ce qu'il ressentait, il aurait surement su quoi faire dans un cas pareil, il l'aurait consolé au lieu de le laisser s'endormir dans ses bras sans un mot.


Maison de Louis et Harry
2:48 pm



- Ah ! T'es enfin réveillé mon Hazza, j'ai préparer de déjeuner mais vu que tu dormais si bien, j'ai pas oser te reveiller, si tu veux manger quand même, tout est dans le réfrigérateur!
- Hm.. Merci Loulou, mais j'ai pas très faim.
- Mais c'est pas bon pour toi de pas manger, tu vas finir tout maigre, tout moche, et tu seras..
- NON ! C'est bon, ok, j'vais manger, ça te vas ?
- Hahaha, ça marche toujours avec toi !
- Méchant.
- Oublis ce que je viens de dire.
- Soumiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis.
- Pfff, la CHUT. Comme si ça t'arrangeais pas, hein ?
- J'avoue que ça me déplais pas. T'es mon soumis à moi.

Harry avait dit cette phrase d'un ton provocateur tout en se rapprochant dangereusement de Louis. Il ne savais même pas ce qui lui prenait, mais après ce qu'il s'est passer la veille, il avait une chance, non ?

- Heum, je vous dérange peut être ?
- Eleanor ? Mais qu'est ce que tu fais ici ?!
- J'étais passée prendre des nouvelles mais je constate que vous êtes en pleine forme tout les deux, donc je vais repartir.
- Mais non, attends, reviens ! Eleanor !

Et voilà. Encore une fois cette fille s'interposait, encore une fois elle gagnait, encore une fois elle l'avait. Et Harry n'est pouvait décidément plus. A chaque fois qu'il goûtait presque au bonheur, il fallait qu'elle détruise tout juste avec une phrase, dix secondes pour détruire tout ses espoirs. C'était terriblement frustrant.
avatar
Sniezde (admin)
Admin

Messages : 139
Date d'inscription : 19/08/2012

http://larrystylinsonfanfic.frbb.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum