Chapitre II

Aller en bas

Chapitre II

Message  Sniezde (admin) le Lun 20 Aoû - 21:38

AUTEUR : Beautiful Mistake

Chapitre II.
Quand les souvenirs vous reprennent, faites attention à vous.


Narrateur : Harry.
2o12 Juillet 23
17h46 heure locale.
Boa Vista.

Je suis qu'un abruti. Cela fait un heure que je suis arriver dans cet hôtel très luxueux, sur une île, je ne sais où, et la seule chose que je fais c'est rester collé à ce gilet, enroulé dedans, sur mon lit, fixant la baie vitrée, devenue floue par mes larmes que je retenais. Je suis partit loin de lui pour mettre au clair mes sentiments, mais je n'arrive pas à arrêter de pleurer, c'est plus fort que moi. Ma tête est en bordel, mes souvenirs resurgissent et Louis est le seul à qui je pense. J'attrapais un paquet de mouchoirs, pensant qu'il fallait absolument que je me ressaisisse. Je séchais mes larmes, pliais le gilet de Louis, en le déposant dans l'armoire, me promettant de ne pas le ressortir. Je me regardas quelques secondes dans le miroir me disant que je ne devais pas me laisser abattre comme ça. Je sortis de la chambre pour me diriger vers la plage. C'était calme, pas un bruit, a part celui de l'eau. Je marchais sur quelques mètres avant de m'arrêter, loin de tous les touristes qui partageaient le même hôtel que moi. Le sable était doux, et la mer d'un bleu profond.. Bleu comme les yeux de Louis.. Ses yeux dans lesquels j'adorais me plonger. Ses yeux qui devinaient la moindre émotion.. 0ui, toutes, sauf peut être bien la plus importante. C'était toujours comme ça, il arrivait à tout deviner par lui même, sauf choses les plus essentielles. Comme si, au fond, il ne voulait pas se les avouées. J'étais là, debout, le regard vide.. J'aurais voulu me jeter à l'eau et laisser le courant m'emporter si j'aurais pu. Mais j'avais promis de revenir, ils m'attendent, et il y a les fans aussi, je ne pouvais pas tout abandonner comme ça.. Je le sais bien mais..
_____________________________________________________________________________________

Narrateur Louis
2o12 Juillet 23
o2h46 heure locale.
Londres.

Je suis pitoyable. Au lieu de chercher Harry je suis là, dans un lit avec Eléanor. Je ne sors même plus dehors, je sèche les répétitions, je ne participe plus à la vie du groupe, je reste ici, dans l'appartement d'Eléanor à ne rien faire de mes journées. Les seules discussions que j'entretenais avec elle n'étaient qu'à propos d'Harry. Mes souvenirs avec lui, nos bons moments comme les mauvais, tout. Je lui disais que je n'aurais jamais cru qu'il pouvait ressentir ce genre de sentiments à mon égard. J'aime Eléanor, énormément. Mais Harry est quand même mon meilleur ami et quand je repense à ce qu'il doit ressentir.. Ça me fais au cœur. Je n'ai pourtant rien a me reprocher, si ? je n'ai rien fais, c'est lui qui éprouve ces sentiments, je n'y peux rien. Et j'aime vraiment Eléanor, je ne veux pas la quittée, mais je ne veux pas qu'Harry souffre. Qu'est ce que je fais dans ce cas ? Je ne sais pas.. Ma tête est dans une pagaille monstrueuse. J'avais toujours le portable d'Harry sur moi. Je dors avec, je mange avec, je vis avec. Je le fouille de fond en comble, messages, e-mail, appelles, messages vocaux, notes, images, musiques, vidéos, archives, tout. Et quand j'ai terminé, je recommence, encore et encore. Cependant, cette chanson attirait mon réellement mon attention. Je n'avais jamais réaliser cette vision des choses. Car c'est vrai que prise d'un autre angle, cette chanson est encore plus triste qu'elle ne l'était déjà..
--

-
Now that you can't have me
You suddenly want me
Now that i'm with somebody else
You tell me you "love" me
I got closer to you
Fancying have a chance
Now that I finally moved on
You say that you've missed me all along
Who do you think you are ?
Who do you think I am ?
You only loved to see me breaking
You only want me cause I'm taken
No, You don't want my heart
No, you just like to know you can
Still be the one who gets it breaking
Lou, you're only "want" me when i'm taken..
You're messing with my head
Lou' that's what you do best
Saying there's nothing you won't do
To get me to say it
You're impossible to resist
But I wouldn't bet my heart on it
It's like i'm finally awake
And i made a beautiful mistake
Who do you think you are ?
Who do you think I am ?
You only loved to see me breaking
You only want me cause I'm taken
No, You don't want my heart
No, you just like to know you can
Still be the one who gets it breaking
Lou, you're only "love" me when i'm taken.
Thank you for showing me
Who you are underneath
No, thank you, I don't need
Another heartless misery
I've think you're doing this to make me jealous
And you know that i hate to hear this
But this is not about me anymore..


-
-
-
Il s'était arrêter là, et je ne peux pas dire pourquoi, mais ça me semblais.. Louche qu'il se soit arrête au dernier refrain de la chanson de l'album. Il nous la proposée totalement différemment de celle ci. Dans l'album, cette chanson parle d'une fille qui n' "aime" le garçon que quand il est heureux, puis quand il dis enfin oui, elle ne l' "aime" plus. Elle veut juste lui briser le cœur, ce qui donne à la chanson cette tristesse et cette compation pour le garçon. Alors là.. On a vraiment l'impression qu'il vit un enfer. Ici est plus mit en valeur le fait qu'il soit totalement brisé. Certaines phrases sont pareil que dans l'album, d'autre sont le contraires, et quelques unes sont totalement différentes. " Merci de m'avoir montré ce que tu étais en dessous. " Qu'entendait-il par là ? " Lou' you're only "love" me when i'm taken " Que voulait-il dire ? Que je ne l' "aime" que quand il est heureux ? Ce serait moi le fautif ? C'est vrai que quand il était avec ses ex-petites amies, je lui répétais souvent que je l'aimais mais c'était juste pour ne pas qu'il oublit que j'existe.. A moins que ça ne soit en fait ce qu'il voulait. Il voulait m'oublier.. Oublier ses sentiments envers moi.. Et moi j'ai fais inconsciemment tout pour qu'il ait encore plus mal. Mais je ne comprends toujours pas pourquoi avoir couper là. Il y a d'autre chanson qu'il a écrites qui dates d'après celle ci, donc ce n'est pas par manque de temps, c'est voulu, mais alors pourquoi ? Je me faisais surement des idées, mais je n'arrive pas à m'enlever cette question de la tête, j'y pensais jour et nuit. C'était absurde, mais j'avais comme l'impression qu'il voulait transmettre quelque chose en coupant juste à ce moment. Mais quoi ? Cela m'obsédait, je ne savais pas pourquoi, mais il fallait absolument que je trouve. Eléanor me répétait qu'il avait juste oublier de continuer, ou quelque chose comme ça, mais non. Pour moi c'était c'était évident, ça signifiait quelque chose, j'en étais certain.

______________________________________________________________________________________

Narrateur Extérieur
2o12 Juillet 26.


Le garçon au cheveux bouclé d'un naturel si joyeux n'allait pas bien. Son état se détériorait de jour en jour. Il était malade, il avait la peau rougie par le soleil auquel il s'exposait sans protection, certes il ne pleurait plus, certes, il n'avait pas retoucher au gilet de son meilleur ami, mais ce n'est pas pour ça qu'il allait mieux, au contraire, n'importe qui aurait l'impression qu'il se laisse mourir. Il était dans une sorte de dépression : Il ne parlait pas, ne dormait pas, ne mangeait que très peu, il n'entretenait pas son corps, non, rien de tout ça. Il passait ses journées à la plage, fixant la mer de ses yeux verts. Il ne pensait même plus à Louis. En réalité, il ne pensait plus à rien. Il faisait des allés-retours dans l'hôtel, tournait en rond dans sa chambre la nuit, et le matin, il regardait longuement le placard pensant qu'a l'intérieur se trouvait l'objet défendu, mais à aucune fois il n'y a toucher, pourtant, l'idée lui a traversé l'esprit plus d'une fois. Il avait une sorte de rhume, rien de bien grave, mais sous plus de 3o degrés, comment avait-il pu l'attraper ce rhume ? Il ne savait pas, et il s'en fichait totalement. Mais ce jour là, pour la première fois depuis qu'il était arrivé, il ouvra la bouche. Des sons, des paroles, c'était presque incompréhensible mais c'était une chanson. Il passa sa journée à chanter, voix basse. Quelques chanson de leurs album, pour finir par celle qui avait écrite. Mais pas l'officielle. Non, c'était sa version qu'il chantait. Cette version qu'il avait pourtant souhaité ne jamais plus entendre parler. Mais il s'arrêta en plein milieu de la chanson, les yeux grands ouverts, comme si il venait de réaliser quelque chose. Il se leva automatiquement et alla fouiller l'armoire, saisissant le gilet de ses deux mains, cherchant désespérément l'étiquette de celui ci. Il la trouva quelque secondes après, il la tourna puis reconnu l'écriture de Louis.

Harry and Louis October of 2o1o. I never forget you, promise for the life.


Il avait totalement oublier. Ce gilet, c'était bien Harry lui même qui lui avait offert pour son anniversaire. Derrière était broder " L & H, Never forget." Louis lui avait répondu " Je ne t'oublierais jamais, promesse à vie" et puisqu'il n'avait pas de papier pour l'écrire, il l'avait écrit sur le dos de l'étiquette. Et là, après quelques jours d'indifférence, Harry fondit en larmes, il avait pourtant essayer de les retenir, mais une fois de plus ses sentiments étaient trop forts pour qu'il puisse les cachés. Une fois de plus, Louis avait eu raison de lui.
_____________________________________________________________________________________

Louis, de son côté cherchait toujours et désespérément la signification de cette brusque coupure. Il ne sortait plus de son bureau, Eléanor s'inquiétait, il ne dormait même plus avec elle. Il restait collé h24 sur ce téléphone, il ne le lâchait plus, et les rares fois où il n'était pas avec lui, on aurait cru que la fin du monde était arrivée pour lui. Les autres membres du groupes ne comprenaient plus rien à son comportement. Il réagissait comme un gamin obsédé par un jeu vidéo. Le groupe avait cesser toutes activité, aucune tournée, aucun live, aucune actualité, aucun tweet, rien. Les fan ne se montraient plus à leurs fenêtres, croyant surement qu'ils n'y étaient pas vu le manque d'activités. Paul, leur manageur essayait tout de même de les remotivés, il faisait du mieux qu'il pouvait, mais rien n'y faisait. Il restaient tous comme des morts-vivants. Regards toujours vide. Malgré cela, Liam continuait toujours de faire des sorties avec Danielle, mais celle ci voyait bien que quelque chose n'allait vraiment pas, et essayait de ne pas aborder le sujet, de peur que Liam le prenne mal. Zayn était toujours omnibulé par lui-même. Et Niall se vengeait sur la nourriture. Tous restaient dans leurs coin ou rentraient chez leur parents. Sans Harry, ont aurait cru que la fin du groupe était arrivée.
avatar
Sniezde (admin)
Admin

Messages : 139
Date d'inscription : 19/08/2012

http://larrystylinsonfanfic.frbb.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum