Chapitre I

Aller en bas

Chapitre I

Message  Sniezde (admin) le Lun 20 Aoû - 21:37

AUTEUR : Beautiful Mistake

Chapitre I.
Aller, Cours, cours, essaye de m'échapper, tu n'y arriveras pas.



Harry déposa la lettre sur la table, avant de mettre son manteau, et de prendre sa valise. Il était au pied de la porte, se demandant s'il ne faisait pas la plus grande erreur de sa vie, puis tourna le dos à cet appartement qu'il partageait avec son meilleur ami. Il prenait garde à ne pas faire de bruit en fermant la porte, car il savait qu'un simple petit bruit pouvait le réveiller, et s'il y avait bien une chose qu'Harry voulait éviter, c'est bien de le croiser. Pourtant.. Une partie de lui était déchirée de partir comme ça, dans de telles conditions, mais au fond, il n'avait pas le choix. Du moins, c'est ce qu'il pensait. Il déposa sa valise dans le coffre, puis s'installa dans son siège, démarrant la voiture avant de s'engager sur la route, pour au moins une bonne heure avant d'arriver à l'aéroport. Il avait laisser son portable dans l'appartement, de peur que Louis ait envie de prendre contact avec lui, il n'aurait pas sut résister à la voix de celui qu'il aime. Il était très tôt le matin, quelque chose comme 5h3o. La route était bonne, presque aucune autre voiture, pourtant, il arriva presque en retard à l'aéroport. Pourquoi ? Car il avait pleurer. Il ne savait pas la cause de ses pleurs, ou plutôt, il ne voulait pas savoir. Il se dépêcha d'enregistrer ses bagages et d'embarquer. C'était un très gros avion, avec un deuxième étage "VIP" C'est là que se trouvait Harry, affalé sur son siège, cachant au mieux ses yeux, il ne voulait pas que les gens sachent qu'il pleurait, même si il ne connaissait personne dans cet avion. Ils avaient décollés depuis une dizaine de minutes, et Harry n'avait pas bouger d'un cil. Il restait là, a regarder par le hublot, se torturant la tête de questions dont il ne désirait pas vraiment la réponse finalement. Puis il fouilla son sac dans l'espoir de ne pas avoir oublier son MP4, mais autre chose attira son attention. « Un gilet ? » se dit-il. Il n'avait pourtant pris aucun gilet, là où il allait, il n'en avait absolument pas besoin. Puis, il essaya de se rappeler la dernière fois qu'il avait utilisé ce sac. C'était pendant la tourner, lors de leur retour à Londres :
---
« - Harry chéri, tu peux me garder mon gilet s'il te plais, j'ai pas de sac, moi.
- Le contraire m'aurais étonné, bien-sûr, aller donne le moi Loulou. »
---
C'était donc ça. c'était le gilet de Louis qu'il avait dû garder dans son sac. Lui qui avait tout fait pour essayer de ne pas se souvenir de ces moments passer avec lui, le voilà avec une de ses affaire entre les mains. Bravo, tu m'auras suivis jusqu'au bout du monde se disait-il à voix basse. Il eu un petit rire d'amusement en se rappelant ce soir là. Il faisait nuit, et Zayn voulait aller en boite tandis que Liam et Niall étaient saouls. Louis quand à lui, faisait semblant d'être saoul aussi pour ne pas que Paul les remettent au travail. Harry, lui, supportait les absurdité que Louis sortait, toutes aussi étranges que drôles. C'était une soirée qu'il ne voulait pas oublier, allez savoir pourquoi. Il prit le tissus entre ses mains, le ramenant vers son visage. Il respirait cette odeur, l'odeur de son meilleur ami. Cette odeur qu'il respirait la plus part de ses matinées, cette odeur qui était signe de bonheur, de peine et aussi de douleur. Tant de sentiments ressentis pour un résultat aussi idiot que celui là. Harry se retenait de pleurer encore une fois. Il s'était donner tant de mal, ça avait été si dur de prendre la décision de partir pour ensuite le regretter amèrement. C'était plutôt bête de sa part pensait-il. Mais bon, Harry est toujours comme ça, personne ne le changera. Toujours à agir sans réfléchir aux conséquences. Il s'endormit après quelques larmes, le visage enfouit dans l'habit de l'être qu'il aime.
---
De son côté, Louis venait juste d'entendre le réveil sonner. Il n'avait vraiment pas envie de se lever, et tant donner l'heure qu'il était. 6h55 pour être précis. Il tendis son bras vers la place où il pensait qu'Harry était, mais a sa plus grande surprise, son bras retomba sur le matelas. Louis ouvra les yeux un peu difficilement, pour apercevoir la chambre dépourvue de tout souvenir d'Harry, pas un affaire. Louis commençait a paniquer. Pourquoi son petit protéger n'était-il pas avec lui alors qu'il s'était endormit dans ses bras ? Pourquoi la chambre était-elle aussi vide ? Il se leva et regarda par la fenêtre, sa voiture aussi avait disparue. Il sortit alors de sa chambre à toute vitesse, descendant les escalier pour arriver au salon. Il chercha partout, la moindre chose appartenant à son Harry, sans jamais rien trouver. Puis, il revint sur ses pas, apercevant une feuille sur la table, intriguer, il s'approcha, puis observa la feuille il y avait un « Louis, ne m'en veux pas.. » sur celle ci. Il la déplia et reconnu immédiatement l'écriture du bouclé, il entama sa lecture, n'y croyant pas ses yeux. Qu'est ce qu'il racontait, bon sang ? Il ne comprenait pas tous les mots, il avait des larmes sur la lettre qui avait troublées l'ancre et rendu certains mots impossibles à déchiffrer. Arriver à la fin de la lettre, il commençait à pleurer. Son Curls était partit loin de lui. Il était bien sûr surprit par ce qu'il lui avait été révélé, mais il était encore plus bouleverser par le fait qu'il n'était plus avec lui. Il tomba à genoux, apercevant le téléphone d'Harry sur la commode en face de lui. « Il avait à ce point envie de m'oublier ? Se disait-il, la voix pleine de tristesse. Il l'attrapa, puis fouilla dedans. Puisqu'il était là, autant en profiter. Il regardait ses images, principalement que des photos de Louis, des mémo contenant des bout de chanson avec à la place des "you" des "Lou'' la chanson «Taken» c'est Harry qu'il la écrie, et elle était aussi dans ses mémo. Prise de cette angle, la chanson était encore plus triste, Louis se rendait conte qu'il n'avait pas été corect avec lui. Car, c'est vrai, dès qu'Harry était en couple, Louis lui répètait sans cesse Je t'aime. C'était donc ça, le vrai sens de cette chanson ? C'était donc Louis qui l'inspirait ? Ce dernier était perdu, pourquoi ne l'avait-il pas vu avant ? Pourtant Harry n'avait jamais paru comme ça. Il l'avait toujours vu comme étant son petit Bouclé, son meilleur ami, son quotidien, jamais comme ça. Il avait le sentiment d'avoir blesser Harry. Blesser à un point de non-retour, ce qui faisait couler de nombreuses larmes sur ses joues. Encore, et toujours. Il était pourtant décider à le retrouver, courir jour et nuit si il le fallait, il fallait qu'il le retrouve. Harry dans un tel état, et personne pour le surveiller, Louis craignait vraiment le pire.
---
« - Tu peux toujours courir Curls, Tu ne m'échappera jamais. »
avatar
Sniezde (admin)
Admin

Messages : 139
Date d'inscription : 19/08/2012

http://larrystylinsonfanfic.frbb.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum