Chapitre XX

Aller en bas

Chapitre XX

Message  Sniezde (admin) le Dim 19 Aoû - 22:56

THE CALL
écrit par http://the-call.skyblog.com


Chapitre XX
♫Valentine's Day♫


Quelle fête plus commerciale que la Saint Valentin? Cette soi-disant journée ou les couples fêtent leur amour en s'offrant cadeaux, fleurs et mots doux. En vérité, y a-t-il réellement besoin d'un jour officiel pendant lequel célébrer l'amour et déclarer celui-ci à son partenaire? De toute évidence, à voir la popularité qu'à le 14 février dans divers pays, la réponse est oui. Il existe bel et bien des gens capable d'attendre ce seul et unique jour de l'année pour se déclarer et avoir un petit geste d'attention envers la personne qu'ils aiment. Et certains trouvent cela tout à fait déplorable, à maudire ces gens, tout en pensant que même en ce jour, eux, n'auront pas d'attention.
Un jeune bouclé, dans une chambre d'hôpital, n'avait eu besoin que de quelques secondes pour se rendre compte de tout cela. Lorsqu'il s'était réveillé ce matin, Harold avait été à dix mille lieu de se rappeler qu'aujourd'hui était ce jour tant redouté de tous les célibataires. Il avait passé une matinée plutôt banale, ne sortant que pour son examen médicale, et n'avait pas remarqué l'euphorie particulière qui semblait animer les gens.
Mais alors, aux alentours de treize heures, quand sa première visite de la journée était apparu, il s'en était souvenu. Car, quand l'homme que vous aimez arrive à votre porte le sourire aux lèvres, en ce jour si spécial, vous semblez alors prendre conscience de toute la déchéance dont est témoin votre coeur.
C'est ce qui était arrivé à Harry. La beauté de Louis lui avait encore sauté aux yeux, il s'était délecté de son corps autant qu'il l'avait pu et les battements de son coeur s'étaient multipliés, dès les premières secondes. Son meilleur ami le rendait fou et, l'espace d'un simple instant, il s'était imaginé le lui dire; histoire que la saint valentin soit aussi un jour spécial pour lui. Mais il s'était ravisé. Il avait déjà assez mal comme cela, pour ne pas s'infliger lui-même de nouvelles douleurs suite au rejet qu'aurait provoqué sa déclaration.

09:00pm approchait à grands pas. Louis et Harry avait passé la journée seuls, tous les deux, voguant entre les divers couloirs de l'hôpital, la petite bibliothèque de celui-ci et la chambre du second. Le matin même, Liam et Zayn avait annoncés qu'ils sortaient aujourd'hui et avaient demandé à Louis de les excuser auprès d'Harry. Le mécheux les avaient rassurés, sachant très bien que son meilleur ami comprendrait, il s'était pourtant demandé ou ses deux amis pouvaient bien aller passer leur journée. Niall, lui, avait prétexté devoir travailler sur des compositions pour leur futurs albums, avant d'avouer à Louis qu'il voulait le laisser seul avec Harry pour ce jour particulier.


*Flash-Back*

« Qui vient avec moi cet après midi?
- Pas nous; s'exclama Zayn de la salle de bain, tout sourire.
- Nous qui, si c'est pas trop demandé?
- Lui et moi; répondit Liam, toujours assis avec Niall et Louis autour de la table. On est pris toute la journée. Des courses à faire.
- Vous faites ce que vous voulez hein, j'ai pas besoin de justification; rit Louis.
- Harry ne va pas nous en vouloir tu crois?
- Pourquoi il vous en voudrait? C'est normal que vous ayez d'autre chose à faire.
- Oui et puis, son Loulou sera là alors nous hein. Il se moquera pas mal que nous ne soyons pas là; enchaîna Zayn qui entra à son tour dans la pièce à vivre.
- Vas te pendre Zayn!
- Moi aussi je t'aime Lou. »

Des rires fusèrent dans cette grande cuisine, qu'abandonnèrent vite les deux personnes aux regards sombres, pour ne plus laisser que deux paires d'yeux bleus se rencontrer.

« Niallou chou! Tu viens avec moi toi?
- Non, j'ai d'autres choses de prévu.
- Du genre? demanda Louis sans aucune méchanceté, simplement par curiosité.
- J'ai eu pas mal d'idées en tête hier et je voudrais composer aujourd'hui, pour ne pas les perdre.
- Bien sûr. Cette composition ne serait pas Irlandaise et n'aurait pas Eanna comme nom par hasard? plaisanta le mécheux.
- Du tout! Elle serait plutôt brune et bouclé intitulé Harold; rétorqua Niall, tout sourire.
- Hein?
- C'est la saint valentin aujourd'hui. C'est un beau jour pour se déclarer, tu ne trouves pas?
- Ne commences pas, s'il te plaît.
- Quoi? Je n'ai pas raison?
- Non! Aujourd'hui ou dans six mois, ce sera toujours une idée aussi mauvaise.
- Donc, tu comptes passer le restant de ta vie en tant que célibataire se morfondant sur l'une des plus belles choses que la vie aurait pu lui accorder? poursuivit l'Irlandais, essayant de pousser Louis dans ses retranchement.
- Tout bien réfléchi, retournes à tes compos Horan. »

Louis quitta la pièce, laissant Niall seul avec ses convictions, et se dirigea vers sa chambre, bousculant Zayn au passage. Il se contenta de se jeter sur son lit, perdant son regard sur son plafond et soupira. Il s'apprêtait à penser à la phrase de Niall, mas en fut empêché par le frappement qu'il entendit contre sa porte.

« Hey mec, ça va?
- Oui, je vais bien. Pourquoi?
- Je te trouve perturbé ces derniers temps. Moins souriant, moins jovial; commença Zayn qui avait rejoint Louis sur son lit.
- C'est sans doute parce que mon meilleur ami est anorexique et qu'il est à l'hôpital; répondit l'intéressé avec un ton moqueur.
- Oui, bien-sûr...
- Désolé, je suis à cran en ce moment.
- Quelque chose dont tu voudrais me parler?
- Non, pas spécialement.
- Tu sais Lou, je me rends compte que j'ai pas été trop présent pour toi depuis tout ça... On s'inquiète tous pour Harry et, au final, on ne fais pas vraiment attention au reste. Mais ne crois pas que je ne vois pas que tu ne vas ps bien non plus. Si tu as besoin,tu sais que je suis là.
- Je le sais Zayner, merci; sourit le cadet. Bon je vais y aller moi, faut bien que quelqu'un aille lui tenir compagnie à ce petit bout de chou.
- Comme si ça te gênait; rit le métis.
- Ça me fait peut-être encore plus plaisir à moi qu'à lui.
- Oh ça non, il n'y a pas de danger...; murmura le métis.
- Qu'est-ce que t'as dit?
- Non, rien. Bon je te laisse y aller alors. Et excuses nous encore à Harry de ne pas venir. »

Zayn et Louis quittèrent la pièce en même temps, l'un rejoignant la salle de bain pour finir de se préparer et le second prêt à déserter les lieux. Dans la cuisine, Niall s'affairait à faire la vaisselle de leur déjeuner et Louis passa lui embrasser la joue pour se faire pardonner leur dernier échange.

« Je ne me morfondrai pas sur lui toute ma vie. J'aurai la force de le lui dire, un jour. Mais pas aujourd'hui... Merci Nialler. »


*Fin Flash-Back*

Les deux jeunes hommes avaient donc eu tout le loisirs de passer leur journée ensemble et chacun d'eu en éprouvait un ravissement indescriptible. Après que le bouclé ai prit son dîner, ils étaient tous les deux resté dans sa chambre, à parler de chose et d'autre. Et c'était en pleine discussion sur le championnat de NBA que la porte de la pièce s'ouvrit. Louis soupira de voir l'infirmière, connaissant désormais la plupart du personnel aussi bien qu'Harry lui-même.

« Je suis désolée Mr Tomlinson, mais il est l'heure; déclara le personnel soignant.
- Oh sil vous plaît, pour une fois. C'est la saint valentin; sourit Louis gaiement. Sa petite amie n'est même pas venu le voir, je dois le border au moins ce soir, pour amoindrir sa peine. »

L'infirmière ne fut pas dupe, mais tant attendrie par ces deux jeunes hommes, les excuses pitoyables de l'un et les rires vrais de l'autre, qu'elle ne put résister.

« D'accord, restez encore un peu. Mais c'est la première et la dernière fois jeunes gens. C'est bien parce que la trahison de votre petite amie, M Styles, doit être extrêmement dure à surmonter, je me doute. » rigola la femme mûre en refermant la porte.

Des rires quittèrent les lèvres roses des deux adolescents, pour mourir sur les murs blancs de la chambre. Le plus âgé, pour se récompenser d'avoir grappiller un peu de temps attrapa Harry par le cou et le força à s'allonger près de lui, sur son propre lit. Le silence régnait, un silence paisible, mais qui fut briser par la question du plus jeune.

« Dit Lou, il y a longtemps qu'on a pas parlé des filles toi et moi. Ça avance?
- Euh pas vraiment. Je ne cherche personne tu me diras et je ne veux aucune relation stable pour le moment.
- Pourquoi ça? Ça commence à faire un bout de temps que c'est fini avec Hannah et depuis, tu ne nous plus jamais présenté quelqu'un.
- Non, parce que je ne cherche pas quelqu'un. Je suis bien comme ça, tout seul, à profiter de la vie et de ce qu'on vis tous les cinq. Je ne me vois pas commencer une relation dans laquelle m'investir pleinement. Je n'en ai ni les épaules, ni la patience et encore moins l'envie; rigola Louis.
- Et Lyna? souffla le bouclé.
- Hazza, ne parle pas d'elle... C'était une erreur, je n'aurai jamais du la ramener à la maison, je le sais. J'ai merdé.
- Mais si elle n'avais pas fait ça, si elle était resté à sa place. Tu aurais pu envisager quelque chose avec elle?
- Sincèrement, je ne pense pas.
- Pourtant, vu les bruits que vous faisiez...
- J'avais envie de tirer mon coup, voilà; s'emporta le mécheux. J'ai juste choisis la mauvaise personne pour le faire.
- Tu en est sûr?
- Mais oui, puisque je te le dit. Et pourquoi ça te tracasses tant que ça d'abord?
- Euh...; rougit Harry, sans même s'en rendre compte. Pour rien, par curiosité c'est tout. Je veux pas que mon Loulou finisses vieil homme, tout seul.
- Qu'est-ce que vous avez tous avec ça aujourd'hui; soupira le plus âgé.
- Comment ça?
- Oh rien, Niall m'as pris la tête avec ça aussi avant que je parte.
- Il devait avoir de bonnes raisons.
- Oui, sans doute. »

Tout en prononçant ces derniers mots, Louis tourna la tête et rencontra les yeux malachite de son meilleur ami. Dans les yeux d'Harry, tout l'amour qu'il ressentait pour son aîné était évident. Mais lorsque l'on es amoureux, les choses les plus évidentes sont souvent les plus durs à comprendre. Le bouclé était pris d'une folle envie de l'embrasser, comme chaque fois qu'il était si proche de Louis. Il voulait juste goûter ses lèvres, une seule fois.

« Et toi alors? Le beau et sexy Harry Styles, qui peut avoir chaque fille qu'il veut à ses pieds. Il y en a bien une dans toutes celles là qui t'intéresse particulièrement? sourit l'aîné, en jouant avec les boucles de son ami.
- Non. Et je ne veux pas m'en encombrer non plus.
- Menteur! Je le vois dans tes yeux. »

Hary sentit la chaleur monter d'une centaine de dégré et déglutit dificilement; la perche était lancé, devait-il prendre cela comme une chance du destin. Il en rêvait, depuis des jours, des semaines, alors avouer tout ce qu'il avait sur le coeur était-il enfin à faire? Leurs regards s'accrochaient et leur visage étaient proches, si proches... Sans contrôle sur lui même, le brun ouvrit la bouche, cherchant la force au fond des yeux de celui qu'il aimait..

« En fait... Je, enfin, tu sais.
- Oui?
- Il faut que je...
- Mr Tomlinson, il faut vraiment partir là. Il en va de mon travail. »

Harry se leva rapidement du lit suite à l'intrusion du personnel soignant dans la chambre et l'en remercia en silence. Mais qu'avait-il failli faire? Il avait été à deux doigts de dire à son meilleur ami qu'il était fou amoureux de lui... Comment avait-il pu être si stupide et si négligent? Il regarda Louis se lever à son tour et signaler à l'infirmière qu'il partait tout de suite après avoir dit au revoir à son ami.
Les lèvres du mécheux trouvèrent alors la joue du bouclé, comme chaque fois qu'il lui disait au revoir maintenant. Il ébouriffa quelques mèches puis murmura un bonne nuit à son meilleur ami avant de quitter la pièce. Harry était figé sur place, toujours sous le coup de l'énorme bêtise qu'il avait failli commettre. Il alla rapidement ouvrir la fenêtre de sa chambre et respira le grand air. Bien sûr qu'il avait menti à Louis, et si seulement en lisant dans ses yeux, Louis avait pu comprendre de lui-même l'ampleur de ses sentiments; tout cela aurait été bien plus simple.


*__*

Les ruelles de Londres étaient parsemées de boutiques profitant de la commercialisation de la Saint Valentin pour s'enrichir. Et Zayn et Liam trouvait cela plutôt amusant. Bien qu'en couple dans leur coeur, tout deux avaient été d'accord sur une chose essentielle : jamais personne ne l'apprendrait. Ni les fans, ni leurs producteurs; pas même leurs familles ou même Niall et Louis. C'était un secret qu'ils souhaitaient garder et ne partager qu'entre-eux, en plus d'Harry qui avait été mis au courant bien avant. Alors, voguant dans les rues piétonnes, ils se comportaient comme deux amis et cela leur suffisaient amplement. Ils étaient malgré tout là, tous les deux, et profitaient des instants passés près de l'autre. Le 14 février n'avait jamais été bien important pour aucun d'eux, et ne pas passer cette journée comme ils l'auraient pu, s'ils n'avaient pas été des stars mondialement connus, ne les dérangeait pas. La seule Saint Valentin de Liam avait été celle de l'année passé, avec Danielle, et bien qu'il en garde un excellent souvenir, il ne se sentit pas particulièrement triste de ne pas y goûter à nouveau. Leur séparation avait été difficile, il en avait souffert, autant qu'elle, et peut-être qu'au fin fond de lui il était toujours amoureux, qui sait? Mais aujourd'hui, Liam avait ce charmant métis avec lui, il était son petit-ami, non officiel, mais il l'était quand même; et ça suffisait à allumer cette petite flamme dans son coeur.

Quand ils étaient rentrés à l'appartement, aux alentours de 08:00pm, Zayn et Liam avaient trouvé Niall avachi dans le canapé à regarder un programme débile à la télé. D'un commun accord, ils s'étaient donc joint à lui, refusant de laisser ce petit blond tout seul alors qu'il avait déjà dû passer la journée ainsi. La télé avait continué de tourner pendant qu'ils avaient mis au four différentes pizzas pour leur repas, avant de leur servir à étouffer de nombreux fous rire. Une fois leur programme terminé, ils avaient baissé son volume et se contentaient de parler tous les trois.

« Les gars, vous en pensez quoi de Lou et Hazza? balança Niall, en pleine conversation.
- Bah ce sont mes amis, mes frères, comme vous, je les aime; commença Liam, pas tout à fait sûr de la réelle question de l'Irlandais.
- Je le sais ça, abruti; rit-il. Je parlais de leur relation, à eux deux.
- Oh, ça; rit Zayn, essayant de mettre une barrière entre cette conversation et le secret d'Harry. J'en pense tant de choses, si vous saviez...
- Je ne voudrais pas choquer l'un de vous, mais je crois, je suis persuadé, que l'un d'eux est réellement amoureux de l'autre.
- Qui ça? Demandèrent en chœur le métis et le blondinet, tous deux dans l'intérêt de leurs amis.
- Hazza... Je me demande même si ce n'est pas le fait de s'en rendre compte qui l'a poussé à l'anorexie; souffla le châtain.
- Pourquoi tu dis ça?
- Une impression...
- Et après la déclaration dont tu me parlais la dernière fois, tu ne penses pas que Louis pourrait ressentir la même chose? tenta Zayn, espérant.
- Quelle déclaration? s'intéressa le blond.
- Le soir des 18 ans d'Harry, il lui a dit toutes sortes de choses adorables. C'était pas une déclaration d'amour hein, mais j'ai trouvé ça si beau, si sincère...
- Ils feraient un couple parfait, vous ne trouvez pas? sourit le pakistanais.
- Ils le sont déjà; sourit le blond en retour. Regardez-les, vous les regarderez bien. L'amour rempli leurs gestes. Il ne manquent plus qu'une chose...
- Qu'ils en prennent conscience. » finit Liam, souriant à son tour.

La porte claqua fortement et fit sursauter les garçons, qui pourtant surent pertinemment qui venait de franchir le seuil de leur gigantesque appartement. Leur quatrième compagnon vint prendre place près d'eux sur le canapé, un sourire aux lèvres, mais une tristesse évidente dans le regard. Mais ce semblant de douleur s'apaisa lorsque les rires de ses trois amis lui parvinrent aux oreilles. Louis se joignit dans cette partie de rigolades avec eux, mangea la moitié d'une pizza qui traînait là et resta avec eux jusque tard dans la nuit. C'est lorsqu'il parti se coucher, qu'il eut des idées plein la tête. Il n'arrivait pas à savoir s'il était déçu, ou non, qu'Harry n'ai pas eu le temps de finir sa phrase à l'hôpital il y a quelques heures.


Et oui 20 chapitres !! Bravo à The Call ! J'espère que ça vous plait toujours autant!
avatar
Sniezde (admin)
Admin

Messages : 139
Date d'inscription : 19/08/2012

http://larrystylinsonfanfic.frbb.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum