Chapitre X

Aller en bas

Chapitre X

Message  Eawy le Lun 1 Oct - 12:06

Bro & Co - Chapitre X


Damian n'avait plus décroché un mot depuis que Jérémy et Capucine étaient là, au contraire de cette dernière, qui quand elle, parlait beaucoup. Les garçons avaient l'air de bien l'apprécier à première vue, ce qui pouvait qu'enchanté Niall. Le blond était tout simplement aux anges. Être en compagnie de ses amis ainsi que de la belle brune sans oublié son paquet de chips, il ne pouvait pas demander plus à cet instant. Zayn remarquait peu à peu le mal aise de son ami assis à coté de lui, il se demandait même si il était le seul à le voir, les autres étant en plein débat sur un sujet qu'il trouvait plus ou moins intéressant. Il se décala légèrement afin de pouvoir discuter à voix basse avec Damian.

_ Tu es sur que tu vas bien toi?
_ Mh.. Oui ne t'en fais pas, ça va me passer.. Répondit le bouclé en haussant les épaules, son regard rivé sur le sable fin.
_ Tu sais que si tu as besoin de te confier... Je suis là, hein?
_ Merci Ziggy, mais tout va bien.
_ Pourrais-je au moins savoir ce qu'il se passe avec ce mec? J'ai comme la vague impression que tu l'apprécies énormément. Ironisa le métisse en souriant doucement.
_ Je.. Non, désolé. C'est bien trop compliqué comme histoire.
_ Je suis sur que j'arriverais à comprendre, je suis très intelligent tu sais.
_ Je n'en doute pas. Plus tard alors quand on sera plus tranquille.
_ D'accord, je note un rendez-vous. Conclut-il en faisant un clin d'oeil à Damian.

Cette petite conversation n'avait pas échappé aux yeux de Jérémy, il regardait la scène avec insistance pour tenter de déchiffrer un maximum les mimiques et gestes de Zayn. Le jeune homme est qui dirait, une personne très calculatrice, manipulatrice et on en passe. Quelqu'un de mauvais en grande perceptive. Il trouva d'ailleurs rapidement que cela ne sera pas aussi facile qu'avec Harry, mais soit, il obtient toujours ce qu'il veux. Quand à Louis, malgré sous ses rires et son humeur joyeuse, il bouillonnait de l'intérieur. Il n'avait qu'une envie, savoir ce qu'il se tramait.


Du coté d'Harry Styles, le jeune homme se promenait simplement dans les rues de New-York, il fallait qu'il fasse le point sur lui-même. Les mains dans les poches et la tête baissée, il soupirait de temps en temps, ce demandant comment il avait pu en arriver là. Pourquoi avait-il fallut qu'il raconte tout à son jumeau? De peur d'être jugé, il s'était caché tout ce temps même si cela pouvait souvent paraître flagrant. Un poids s'était tout de même soulevé, de pouvoir révéler son orientation sexuelle à quelqu'un lui avait, en quelque sorte, libéré. Après n'avoir eut aucunes réponses aux multitudes de questions qu'il se posait, Harry décida d'enfin rentrer à l'hôtel. Il se disait d'ailleurs qu'il aurait largement une petite villa, il s'y sentirait mieux. Une fois dans la battisse et maintenant dans sa chambre, il trouva le petit mot qui était posé sur son lit. L'adolescent le lut, sourit bêtement à ces simples mots que son frère lui avait administré et partit directement se préparer. Ses pieds rencontrèrent les grains de sable chaud, il était arrivé à la plage et la vue de la mer était imprenable. Alors qu'il cherchait du regard son petit groupe d'ami, Harry se momifia instantanément, était-il en train de rêver ou bien son soit disant ex petit-ami était là, lui aussi? La réaction avait été la même que son jumeau. Un roulage de yeux, ensuite un froncement de sourcil et pour finir, une montée de colère s'empara de lui. Il ne savait pas quoi faire, il ne voulait pas se retrouver en face de cette personne, pas elle. Il prit son téléphone pour joindre son frère et demander des explications avant de pouvoir se montrer. Un simple appel avec quelques échanges de phrases et Damian se leva en trombe pour rejoindre son jumeau sans dire un mot, il stressait d'avance à l'idée de devoir lui expliquer.

_ Tu peux me dire ce que fait Jérémy avec vous?! Agressa inconsciemment Harry quand il vit son frère dans son champs de vision.
_ C'est le meilleur pote à Capucine, la copine de Niall. Se défendit de suite l'aîné tout en se postant en face de son double.
_ Non mais sérieux! Il va me pourrir la vie jusqu'à quand? Je ne peux pas vous rejoindre, les gars sauront automatiquement pour moi. Et je ne veux pas le voir non plus.
_ Je sais bien Harold mais.. Que voulais-tu que je dise quand je l'ai vu débarquer. J'ai failli péter un scandale. Ils m'ont déjà tous regardé bizarrement, alors j'ai pas pu faire grand chose. J'étais trop mal...
_ Désolé, mais là.. C'est trop. Je rentre.

Harry se retourna aussitôt. Son premier et grand amour était à quelques mètres de lui, en aucun cas, il avait envie de lui refaire face. Il avait bien trop souffert de cette relation. Il s'était d'ailleurs promit de ne plus s'approcher des hommes. Mais que voulez-vous y faire quand c'est les personnes du même sexe que vous qui vous attires? Il sentit une main s'accrocher à son épaule pour le retenir dans sa fuite. Il soupira.

_ Laisse moi s'il te plaît. Je suis en plein choc.
_ Je ne comprend pas vraiment encore tes sentiments et tout ça. Mais tu sais très bien que je serais toujours présent pour toi. La meilleure solution est de lui faire face et de ne pas flancher. Ce n'est sûrement pas la dernière fois que tu le verras. Il vit ici et Niall apprécie beaucoup cette petite Capucine. On sera amené à le voir de nouveau, c'est certain...
_ Je ne peux pas.. Non.. C'est impossible que je reste impassible quand on sera face à face.
_ Si, tu le seras. Tu en es capable. Viens avec moi et fait ton plus beau sourire. Ignore le et reste à mes cotés.
_ Mh.. Plus facile à dire qu'à faire mais bon.. Il faut bien que je le confronte un jour. C'est du passé hein? Il se retourna enfin et fit alors son sourire que lui seul savait faire, quelque peu forcé, mais personne ne le remarquerait.

Ils se prirent ensuite la main pour rejoindre le groupe. Harry sentit son cœur s'accélérer plus il avançait, on aurait dit un jeune homme qui stressait pour les résultats de son examen. Quand Jérémy croisa le regard du cadet, ce dernier fit une légère pression sur la peau de son jumeau, anxieux. Il fallait qu'il joue la comédie devant ses amis, que ce blond au corps parfaitement sculpté comprenne qu'il n'obtiendrait plus rien de lui. Inspirant un grand coup, il salua tout le monde avec entrain, son sourire toujours collé au visage. Ses compagnons furent content de le voir enfin parmi eux, surtout un certain mécheux qui s'inquiétait énormément pour lui. Jérémy avec ses yeux qui s'illuminèrent petit à petit, son appartenance était devant lui, il se leva en un bond et vint serrer dans ses bras le corps frêle d'Harry, qui lui, resta de marbre, les yeux écarquillés.

_ Oh mon Harry d'amour! Que je suis heureux de te voir de nouveau! S'écria-t-il en étalant sa joie. Tu m'as manqué.
_ Mh. Toi aussi Jem'. Toi aussi...

Il tapota le dos de son interlocuteur, mélangeant une grimace et doux rire nerveux. Des souvenirs lui revint en mémoire et secoua rapidement la tête pour penser au présent. Il s'écarta ensuite du blond pour s'installer auprès de son frère. Une autre paire d'yeux était écarquillées au même moment, ceux de Louis qui resta béat de cette scène qui l'énerva au plus au point. Son envie d'en savoir plus sur cette histoire augmenta et une question fatidique de la part de Liam le fit s'intéresser soudainement à cette nouvelle conversation.

_ Et bien dites-moi. Nous n'en avons pas encore parlé mais d'où vous connaissez-vous tous les trois?
_ De Brighton. S'empressa de dire Jérémy. Je suis de cette ville et j'ai rencontré les jumeaux pendant qu'ils étaient en vacances, à une soirée au bord de la plage. Ses deux garçons sont exceptionnels et je suis ravi d'avoir croisé leur chemin. Je me souviens même du tout début. C'était il y a trois ans et c'est Harry qui est venu me parler, les pauvres, ils étaient complètement perdus. Grâce à moi, mon petit bouclé a pu avoir sa première cuite, c'était trop marrant à voir, sérieusement. On ne s'est plus quitté lui et moi jusqu'à ce qu'il repartent chez eux. Cela m'a bien attristé en parlant de ça. Heureusement que le téléphone existe. Cela aurait pu être encore mieux si Damian n'avait pas tiré une tête de dix mètres de long. Dit-il sarcastiquement avec un sourire exagéré. Je lui ai enlevé son frère pendant leur séjour. C'est pour ça qu'il ne m'apprécie pas trop. Mais comme je l'ai dit, ça va mieux maintenant. Hein Damian?
_ Parfaitement. Tu n'es plus sur son dos en permanence.
_ La jalousie est un vilain défaut. Ce n'est pas de ma faute si Harry préférait ma compagnie.
_ N'importe quoi. Tu lui as limite fait un lavage de cerveau avec tes conneries.
_ Pas du tout. Certes j'avais un coté un peu malsain mais c'est finit. J'ai arrêté tout ça.
_ Après avoir été en prison, j'espère bien. Tu n'es pas aussi idiot que tu en as l'air, nous le savons bien.

Blanc.
Damian venait de balancer cela tout naturellement. Ceux qui entourait l'aîné et Jérémy regardèrent tous ce dernier avec méfiance tout d'un coup. Sauf cette jolie brune du nom de Capucine qui n'hésita aucunement à intervenir dans cet échange de pics.

_ Je te trouve un peu gonflé de dire ça devant tout le monde. Ce sujet est délicat pour Jérémy. Il m'a expliqué tout ce qu'il s'était passé, et franchement malgré ses erreurs, il aimait beaucoup ton frère et le respectait. Il aimait passé du temps avec lui, cela n'a duré que trois semaines. Après tu as pu avoir ton frère pour toi tout seul.
_ Ne te mêles pas de ça s'il te plaît. Il t'a dit que ce qu'il voulait que tu entendes. Alors non, il ne t'a pas tout expliqué.

La conversation commençait légèrement à virer d'un mauvais bord. Liam regretta aussitôt d'avoir posé cette question. Harry n'avait pas levé son visage une seule fois, les mots employés par Jérémy à son égard étaient de trop, il était perturbé, il avait peur que son orientation sexuelle éclate au grand jour par sa faute. Niall restait un peu choqué du faite qu'elle ne lui a pas parlé de ça, qu'elle savait qui était en réalité Harry et Damian, dont il avait déjà mentionné le nom. Louis, avait les jointures de ses mains blanches, il comprenait tout à fait Damian sur ses réactions, il aurait fait de même si ils se connaissaient à cette époque. Les paroles de Jérémy l'énervait au plus haut point et encore plus celle de Capucine. Eleonor avait l'impression d'avoir loupé un épisode, voir tout une saison, elle était perdue. Zayn, lui, était complètement à l'ouest, il fronça seulement les sourcils de temps à autre quand le ton augmentait un peu. Jérémy avait baissé la tête en cachant un fin sourire quand il fut défendu par sa meilleure amie, même si de son coté, il ne regrette rien de ce qu'il avait fait et qu'il avait, en effet, raconté que ce qu'il fallait à Capucine. Et pour Damian, il était exaspéré par le contrôle que pouvait avoir cet homme sur son entourage. Harry était aveugle il y a quelques année et maintenant la brune en faisait de même. Il soupira avant de continuer.

_ Bref. Sujet clos. De toute façon cela mènera à rien. Et je ne changerais pas d'opinion. Sinon je vais me baigner, je n'ai pas encore profité de l'eau. Finit-il par dire pour changer de discussion, il avait regardé son frère entre temps et le vit mal en point. Il ne pouvait pas continuer à ressasser le passé surtout qu'à plusieurs reprises, il avait bien cru que Jérémy allait informer tout le monde sur la relation qu'avait son jumeau et lui.


Cette journée fut riche en émotion pour chacun des adolescents. Une distance s'était formé entre Jérémy et les autres garçons, ce qui l'embêta d'ailleurs. Tout commençait très mal pour lui et son rapprochement avec Harry se ferait très lentement et difficilement. De plus, sa nouvelle proie, Zayn, ne décrochait pas une seule parole. Il avait encore trouvé plus froid que Damian. Ce qui est sur, c'est qu'il s'ennuierait pas pendant que le groupe serait à New-York. Quand aux autres, ils étaient revenus de la plage, le silence se faisait au plus grand complet. Soudain, une voix que personne n'avait entendu depuis un moment sortit les garçons de leurs pensées.

_ Ça vous dit un ciné avant de rentrer, cela nous changera peut-être les idées. Un film drôle bien sur. Harry n'en pouvait plus de cette ambiance, il se sentait fautif. Alors comme lui avait dit son jumeau. Il sourit et fit comme si rien ne l'avait atteint. Ses amis avaient tous accepté, profitant de cette occasion pour passer à autre chose. Pour le moment...
avatar
Eawy

Messages : 16
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 25

http://the-call.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum