Chapitre V

Aller en bas

Chapitre V

Message  Sniezde (admin) le Mar 21 Aoû - 13:25

Auteur : Sniezde
une mini fiction écrite par mes soins...

Partie V
But we will be



Harry avait été emmené à l'hôpital par les urgences et les garçons l'avaient suivi dans une voiture. Ils n'osaient pas encore se parler, se regarder. Ils se rappelaient l'extrême sensation qu'ils venaient de ressentir sur cette chanson. Harry avait su trouver les mots justes pour exprimer ce qu'ils ressentaient tous face à cette erreur du destin. Ils ne pouvaient faire autrement que de se séparer même si aucun d'eux n'en n'avait envie. La chanson était bien la leur. Dès qu'ils l'avaient lu ils avaient su qu'elle était parfaite. Trop parfaite. Elle remuait trop de sentiments, de souvenirs... Elle était trop puissante pour ne provoquer aucune émotion.
Il était impossible de décrire le sentiment qui s'était emparé de chacun d'eux lorsque tour à tour ils avaient chanté leur passage, lorsque tous ensemble ils avaient entamé le refrain. Niall s'était mis à pleurer en continuant à chanter et Zayn avait fini par faire de même, brisant sa voix dans le dernier refrain. Liam avait regardé chacun de ses partenaires un à un pour graver cet instant dans sa mémoire. Harry qui avait commencé la chanson sur un air enjoué avait fini par prendre la main que Louis lui avait tendu. Puis il s'était évanoui...
Les garçons n'avaient aucune idée de l'état de leur ami mais ils étaient tous décidés à le suivre. Ils étaient un groupe, quoi qu'on y fasse.
Ils arrivèrent à l'hôpital et on les installa, avec Simon, dans une salle d'attente privée, le temps que les examens soient réalisés. Simon voulut détendre l'atmosphère :

-Les garçons, sachez que votre enregistrement était plus que réussi ! C'est bien la première fois qu'on boucle ça en une fois ! Harry a dû en avoir le souffle coupé !

Liam fut le seul à sourire à la boutade. Zayn se leva pour s'asseoir à côté de Louis.

-Je suis sur que ça va aller tu sais. Harry est un costaud l'air de rien.

-Ouais ce Zinzin est tellement têtu que même s'il arrive au paradis il va faire chier les anges pour qu'ils le redescendent et crois-moi personne n'a envie d'un Styles en colère !

Zayn, et cela fit un bien fou à Louis, sourit au propos de Niall. Il pensa que c'était le bon moment pour leur parler :

-Ecoutez, il faut que je vous dise quelque chose pendant qu'on est tous là. Voilà, je vous aime.

Les quatre, en comptant le manager, le regardèrent, surpris par cette déclaration.

-Oui je vous aime. J'ai pensé la dernière fois que je ne vous avais jamais dit ça et qu'il fallait que je le fasse parce que c'est vrai. Nous avons vécu tant de choses tous ensemble que comme le dit Harry peu importe le temps, rien n'y fait, je ne vous oublierai jamais.

Zayn à côté de lui posa la main sur son genoux et admit :

-Bien sûr... Moi non plus je ne vous oublierai jamais. Ni toi ni Harry, ni Liam... Ni Niall. Vous avez été trop importants pour que je puisse faire abstraction. Mais je ne peux pas non plus oublier Delila, je sais que toute cette histoire peut paraître absurde. Je n'aurai pas coupé les ponts pour une liaison, seulement elle n'est plus là... Ca me fait tellement de mal...

-J'aimerai aussi revenir en arrière Zayn, je suis désolé de ne pas pouvoir le faire, s'exprima Niall assit à l'autre bout de la salle, les deux pieds sur le fauteuil.

Les deux anciens amis se regardèrent et enfin Zayn souffla :

-Je sais que ça doit être terriblement dur pour toi. Je ne veux pas que tu vives un enfer.

C'était la première fois que Zayn admettait que Niall pouvait souffrir. Il l'avait toujours considéré fautif, il l'avait toujours insulté mais là il tentait de le rassurer. L'irlandais posa sa tête sur ses genoux en silence mais dans ses yeux pouvait se lire de la reconnaissance. Sa douleur avait enfin le droit d'exister.
Liam regardait la scène de son siège d'où il finit par se lever pour aller chercher Niall qu'il entraîna avec lui et ils s'assirent tous les deux à côté de Louis et Zayn, s'adossant les uns aux autres. Combien de fois avaient-ils attendu un avion dans cette position ? Dormant à moitié sur l'épaule de leurs amis... Simon sourit en les voyant en se disant que la journée n'avait pas été vaine.

Ils attendirent presque deux heures que tout les test soient effectués puis ils purent voir Harry qui n'était plus inconscient mais qui était profondément endormi. Les médecins disaient qu'à priori il n'y avait pas de raison à son évanouissement, que tout semblait normal. Louis ne put s'empêcher d'étreindre Liam en entendant cette bonne nouvelle. Ils entrèrent dans la chambre de Harry l'âme légère. Finalement seul Louis fut autorisé à passer la nuit à l'hôpital. Zayn fit reculé d'un jour son retour afin qu'il puisse voir Harry avant de partir. Ils avaient tous convenus de venir un par un les rejoindre chez eux, puisque Harry allait pouvoir rentrer chez lui dès la fin de matinée.

Louis qui avait dormi sur le fauteuil près de Harry se réveilla en premier. De sa place il put contempler son cadet. Il n'avait jamais connu l'angoisse dans laquelle il se trouvait. Il continuait à espérer que lorsque le jeune homme se réveillerait ça serait bien le véritable Harry qui reviendrait. Dans quelques minutes il serait fixé sur le chemin que prendrait leur vie, dans quelques minutes il saurait s'ils avaient une chance d'être heureux... Tout dépendait de cet instant. Il était bien plus stressé que ce qu'il n'avait jamais été au x-factor. Harry Styles lui manquait trop.
Alors que les yeux de Harry étaient toujours fermés, Louis vit ses lèvres remuées. Ca y était, il se réveillait et le coeur de Louis semblait sur le point d'exploser...

-Louis ? Demanda la faible voix de Harry.

Louis, trop angoissé, n'osa pas répondre. Il regarda son cadet ouvrir doucement les yeux et fixait le plafond. Il se mit alors à pleurer, il se retourna sur son côté droit et répéta le nom de Louis en agrippant les draps. Louis ne tint plus et se leva pour aller caresser les cheveux de Harry. Ce dernier se retourna dans le lit pour voir qui était là. Quand il reconnut son amant il se blottit contre son torse et murmura plusieurs fois « je suis désolé Louis, je t'aime » Louis le serra fortement contre lui, résistant à ses propres larmes. Il demanda d'une voix tremblante :

-Tu es revenu ? C'est bien toi ? Tu te souviens ?

Harry sanglota de plus belle et en reniflant il arriva à articuler un « oui » qui fit tressaillir Louis de la tête au pied. Il ne pouvait pas trop lui en demander maintenant, il ne pouvait pas, mais il ne put s'empêcher d'attraper le visage de Harry pour l'embrasser passionnément. La réponse au baiser ressemblait bien au vieil Harry Styles, son double semblait être parti. Enfin.

Louis s'occupa des papiers pour la sortie de Harry et appela un taxi pour qu'il les emmène chez eux. Ils ne parlèrent pas durant le voyage, ne souhaitant pas être entendu du chauffeur. Finalement ils rentrèrent dans la maison et Louis avait à peine posé son sac que Harry vint caresser son dos et embrasser sa nuque. Louis rejeta sa tête en arrière en soupirant de bien-être. Harry n'avait pas fait un geste pareil depuis bien longtemps, c'était un geste d'adulte, un geste viril, un geste érotique. Harry mordilla l'oreille de Louis et murmura :

-J'ai envie de toi Louis Tomilson.

Louis sentit ses joues rougirent, pourtant il se sentait parfaitement bien. Ces paroles aussi prouvaient qu'il avait retrouvé son homme. Louis se retourna vers Harry et constata que son regard avait changé, il ne semblait plus vide. Le regard de Harry était redevenu vif, il regardait Louis avec passion. Louis leva un peu plus la tête pour embrasser le cou de Harry et y nicher sa tête. Le maintien de Harry avait aussi changé, il se tenait plus droit. La dernière année Harry avait eu tendance à être courbé, il semblait alors avoir la même taille que Louis. Alors que là Louis put constater que Harry avait bien ses quelques centimètres de plus que lui. Harry entoura ses bras autour de la taille de Louis et celui-ci put sentir sa force.

-Harry je suis désolé mais tu vas devoir attendre, dit Louis en se reculant de leur étreinte, les autres vont pas tarder à arriver. Et puis on doit parler...

Harry passa la main dans ses cheveux comme il le faisait à l'époque des One Direction et cela amusa Louis de le voir reprendre cette habitude. Pourtant Harry s'éloignait de lui, enlevait ses chaussures...

-Harry s'il te plaît...

Le cadet se retourna vers son ainé et ils se regardèrent un instant. Dans ce regard Harry avait tout d'un homme, il n'était plus le petit enfant effrayé que Louis avait surveillé pendant un an et demi. Tout cela était terminé.

-Parler de quoi ? Et puis j'ai pas envie de voir les autres.

-Harry viens avec moi dans le salon, tu ne te rends pas compte de toutes les questions que je me pose.

Louis le prit par le bras et l'entraîna dans le salon. Ils s'assirent sur le canapé et Louis vint poser sa tête sur les genoux de son amant. Il pouvait le voir, le contempler.

-Alors tu te souviens maintenant ? Tu acceptes la fin des One Direction ? Finit-il par demander dans un souffle.

Harry détourna la tête pour regarder autour de lui, devaient-ils vraiment avoir cette conversation ?

-Oui je me souviens.

-Et tu te souviens de tout ce qui c'est passé depuis ? Tu te rappelles de ton blocage ?

-Oui Louis, je me souviens... On peut parler d'autres choses ?

-Non Harry, répondit calmement Louis, j'ai besoin de savoir ce qui s'est passé, ce que tu ressens maintenant...

-Je te l'ai dis j'ai envie de toi, reprit Harry en tourna son regard vers Louis pour le mettre mal à l'aise.

-Oui, bon, d'accord, bafouilla Louis, mais à part ça? C'est totalement dingue ce qui s'est passé ! Tu te rends compte l'état dans lequel je suis depuis presque deux ans ?

-Je suis désolé de t'avoir fait ça, soupira Harry, mais dans ma tête tout c'est emmêlé. Tu comprends quand Delila est morte on était, pour moi, au début de notre carrière, il était hors de question que le groupe se sépare. Je suis le plus jeune d'entre vous et je ne pouvais pas accepter ça. Alors mon inconscient a dû prendre le dessus pour effacer cette nuit là de ma tête. Je me souviens que tu m'as placé avec des médecins l'an dernier mais je ne comprenais pas ce qu'ils voulaient parce que pour moi le groupe existait toujours. Je me refusais de l'admettre alors que tout au fond de moi je savais que quelque chose n'allait pas. J'ai dû te faire souffrir Louis, je suis désolé et je te remercie d'être resté, d'avoir tout fait pour me récupérer. Maintenant je n'ai plus envie de penser à ça, il faut que je fasse mon deuil des One Direction mais je suis avec toi, n'est-ce pas ?

-Oui Harry, bien sûr.

Louis déposa sa main droite sur le coeur de Harry pour l'entendre battre. Il ferma les yeux. Tout ça n'était pas un rêve, tout ça avait vraiment lieu. Harry était revenu à lui. Harry était revenu.

Trente minutes après leur arrivée la sonnette retentit et Louis alla ouvrir à Niall et Liam. Ils enlacèrent chacun leur tour Harry au moment même où Zayn arriva. Ils s'assirent tous les cinq dans les deux canapés du salon. Enfin, après que Louis est servi des bières à tout le monde, Harry estima qu'il fallait qu'il prenne la parole :

-Je voulais vous remercier de ce que vous avez fait pour moi les mecs. Je sais à quel point ça a du être dur pour vous de vous retrouver pour chanter cette chanson. Mais sans ça je serai encore un illuminé à l'heure qu'il est. Grâce à vous je peux enfin redevenir moi même et accepter la vérité. Vous m'avez donné cette chanson en guise d'adieu et cela m'a permit d'avoir un déclic. Me dire que c'était la dernière fois qu'on se voyait m'a bouleversé. Aussi j'aimerai vous dire, pendant que vous êtes tous là, que je vous aime tous énormément et que peu importe ce qui s'est passé ou se passera, vous faites partis intégrante de ma vie.

Zayn, Niall et Liam se regardèrent pensant que ce discours ressemblait fort à celui de Louis la veille et cela les fit sourire, ils étaient vraiment faits pour être ensemble ces deux là... Louis posa sa main sur le genoux de Harry et eut un grand sourire, il était heureux et fière. Pour la première fois depuis longtemps il avait l'impression de former un véritable couple. Il leva sa bière :

-A One Direction, malgré tout.

Les autres portèrent le toast et sourirent au formidable couple. A eux deux ils semblaient pouvoir guérir toutes les peines du monde.
Ils déjeunèrent ensemble, évoquant le passé et leurs nouvelles vies. Plus tard Simon vint les rejoindre et apporta la chanson sur un c.d.
Ensemble, pour la dernière fois, ils l'écoutèrent. Puis Simon, Zayn, Niall et Liam partirent pour retrouver leur vie, sachant pertinemment que maintenant et pour toujours ils pouvaient compter les uns sur les autres et que où qu'ils seraient une maison leur serait toujours ouverte : celle de Louis et Harry.



Voilà une toute petite fiction ! J'ai écrit d'autres o.s que vous pouvez trouver sur le forum...
avatar
Sniezde (admin)
Admin

Messages : 139
Date d'inscription : 19/08/2012

http://larrystylinsonfanfic.frbb.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre V

Message  Sniezde (admin) le Mar 21 Aoû - 13:29

avatar
Sniezde (admin)
Admin

Messages : 139
Date d'inscription : 19/08/2012

http://larrystylinsonfanfic.frbb.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum