Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Chapitre IV

Aller en bas

Chapitre IV

Message  Sniezde (admin) le Mar 21 Aoû - 13:24

Auteur : Sniezde
une mini fiction écrite par mes soins...

Partie IV
Can we turn back time?


Le jour était arrivé. Harry, Louis et Liam étaient dans une voiture, en route vers le studio où Niall et Zayn devaient les rejoindre.
Cela faisait trois mois qu'ils avaient accepté. Entre temps Harry avait écrit la chanson. Cela avait été difficile de le pousser à écrire une chanson qui concernait la fin du groupe. Harry ne comprenait pas pourquoi il fallait écrire un texte pareil « il n'est pas question que le groupe se sépare, n'est ce pas Louis? » avait-il demandé. Et Louis pour la première fois depuis longtemps tenta de lui faire entendre raison en lui expliquant que oui, ça serait leur dernière chanson. Harry dans un premier temps avait refusé de l'écouter puis il avait pleuré, ce qui lui arrivait rarement. Louis avait pris cela comme un signe positif : Harry se rendait compte que quelque chose était en train de se passer.
Il avait finalement écrit une très belle chanson qui fut mise en musique grâce à Liam et Simon. Les cinq membres de One Direction avaient pu donner leur avis sur la partition jusqu'à ce qu'ils considèrent que la musique convenait à la chanson. Liam, Zayn et Niall avaient été d'accord sur les paroles qu'ils avaient trouvé justes. Jusqu'à maintenant tout s'était déroulé pour le mieux, il ne restait plus qu'à affronter les retrouvailles.
-C'est tellement bien d'aller en studio ! s'exclama Harry dans la voiture. Je meurs d'envie de chanter.

-Tu sais que c'est pour la dernière fois Harry ? Tu sais que c'est pour toi ? demanda Liam sous le regard accusateur de Louis.

-On va leur sortir de ces tubes que nos fans n'en reviendront pas !

-Harry... voulut continuer Liam mais il fut interrompit par la main de Louis sur son bras.

-Arrête s'il te plaît.

-Quoi c'est aujourd'hui ou jamais non ? Il faut qu'il comprenne ce qu'on fait !

-Il le sait au fond de lui, assura Louis en regardant son amant.

Harry regardait par la fenêtre et son air joyeux s'était assombri. A quoi pouvait penser cet être malheureux ?
Louis espérait tant. Depuis des semaines son humeur ne cessait de changer. A certains moments il était heureux parce qu'il était convaincu que tout se passerait bien, qu'il allait bientôt retrouver son véritable petit ami. Mais à d'autres moments il déprimait totalement à l'idée que le projet échoue et que Harry reste tel qui l'était maintenant. Aujourd'hui leur avenir était en jeu. Leur bonheur en dépendait.

La voiture s'arrêta enfin et les trois amis pénétrèrent dans l'enceinte du studio. Simon vint les accueillir pour les guider jusqu'à l'ascenseur qu'il fit monter au troisième étage :

-Niall est déjà là. Je vous préviens il a beaucoup changé, physiquement et moralement. Il est maigre comme tout, il a un visage dévasté mais surtout il ne parle pas. Ca risque de ne pas être une partie de plaisir.

-Tu racontes n'importe quoi Simon, Niall est génial !

Simon se retourna pour regarder Harry qui semblait heureux puis il regarda Louis d'un air entendu. Il fallait vraiment qu'ils fassent cette chanson. Pour Harry, pour tout le monde.
Louis, Harry et Liam rentrèrent dans un petit salon attenant la salle d'enregistrement. Sur le canapé était assis un type brun, grand et maigre. Il releva la tête et les trois autres purent reconnaître Niall, l'irlandais.
Il y eut un moment de silence où les quatre vieux amis se regardèrent puis Harry se précipita vers lui pour l'enlacer. Niall répondit peu à son étreinte :

-Arrête Styles, tu m'étouffes !

-C'est tellement bien de te voir Nially ! J'ai l'impression que ça fait une éternité !

-Ca c'est parce que ça fait une éternité ! répliqua le jeune homme.

-Ah bon ? Combien de temps ?

-Un an et dix moi.

-N'importe quoi ! ricana Harry qui se dégagea de son ami pour aller se blottir contre Louis.

Le dit Louis s'avança vers Niall et tendit sa main pour qu'ils fassent un check mais l'irlandais ne répondit pas à cet appel. Louis prit alors le parti de s'asseoir à côté de lui et de poser sa tête contre son épaule :

-Je suis content de te voir Nialler.

Le directioner haussa les épaules puis toisa Liam qui s'approchait de lui et qui finit par articuler un « salut » qui n'eut aucune réponse.
Louis avait maintenant compris que Niall avait décidé de jouer au vieux dur. Il n'allait pas se mettre à pleurer comme il l'avait fait au téléphone, il n'allait pas leur dire qu'ils lui avaient manqué, il n'allait pas leur dire qu'il se haïssait pour ce qu'il avait fait. Il s'était laissé aller au téléphone parce que la demande de Louis avait été soudaine et avait eu lieu alors qu'il était défoncé, voilà pourquoi il avait craqué. Mais lorsqu'ils avaient ensuite communiqué par mail il était resté distant. Niall allait jouer aux bras durs, à l'homme sans émotions. Louis s'en foutait, il était là, il le sentait respirer. Ils seraient tous ensemble. Point barre.
Harry entretenait un semblant de conversation avec Niall qui répondait à ses questions par « oui » ou par « non » jusqu'à ce que Simon revienne et leur explique qu'ils allaient faire quelques essais le temps que Zayn arrive. Tandis que Harry et Niall échauffaient leurs voix, Simon put expliquer à Louis et Liam que Zayn avait appelé pour dire qu'il ne ferait pas plus de deux prises pour la chanson, que son train repartait le soir même. Louis se tût mais ne put s'empêcher de le trouver égoïste, ne pouvait-il vraiment pas rester quelques heures avec eux ?!
Les garçons commencèrent donc à chanter sur la musique, tour à tour dans la cabine individuelle. Cela leur permit de mettre au point leurs voix pour préparer une meilleure harmonie. Ils firent quelques arrangements de dernière minute pour que la voix de Harry s'accorde mieux avec celle de Niall qui avait beaucoup changé. Harry semblait normal. Content d'être là mais pas bouleversé par les évènements et Louis en le voyant se disait qu'ils faisaient ça pour rien. Liam semblait penser la même chose. Il n'avait pas parlé une seule fois à Niall, pourtant Louis avait pu percevoir son émotion lorsque la voix de leur ami avait résonné dans la régie.

Enfin alors que Niall était en train de chanter dans la cabine, Zayn arriva dans le petit salon où était assis Liam. Harry et Louis qui étaient dans la régie n'entendirent pas ce qu'ils se dirent pourtant ils virent que Liam s'était mis à pleurer. Après un instant, qui parut une éternité au couple qui regardait la scène, Zayn prit son ancien meilleur ami dans ses bras quelques secondes. Harry et Louis les rejoignirent alors. Comme il l'avait fait avec Niall, Harry se précipita dans les bras de Zayn qui l'accueillit chaleureusement. Louis et le pakistanais échangèrent un petit sourire par dessus son épaule.

-Tu n'as aucune idée de ce que tu me fais faire n'est-ce pas Harry ? demanda Zayn.

-Tu viens faire ton travail c'est tout ! De quoi te plains-tu ?

Zayn ébouriffa les cheveux de son cadet alors qu'au même moment la porte s'ouvrait laissant entrer Simon et Niall. Les deux anciens amis se toisèrent longuement. Contrairement à Niall, Zayn n'avait pas changé. Les seuls signes apparent de transformation étaient ses tatouages sur les bras qui avaient soit été effacés soit transformés. En vérité Niall avait l'air bien plus mal en point que Zayn. Pourtant c'est lui qui fit le premier pas.
Niall s'approcha de Zayn et lui tendit la main en disant :
-Pour Harry.

Zayn regarda la main tendue puis la saisit et tous les gens dans la pièce purent voir avec quelle force il la serrait. Niall ne dit rien et laissa Zayn lui broyer la main. Finalement ils se séparèrent en silence et Simon annonça :

-On fait un essai de voix avec Zayn seul et puis c'est à vous tous !

Les quatre garçons s'installèrent dans la pièce d'enregistrement où étaient disposés cinq tabouret devant cinq micros. Cela leur rappela vaguement les sessions acoustiques qu'ils faisaient autrefois. Louis, Harry, Liam et Niall répétèrent ensemble a capella jusqu'à ce que Zayn les rejoigne, ils firent alors un essai tous les cinq, toujours a capella, qui ne fut pas concluant. Il fallait raccorder les voix, s'assurer du bon tempo. Les garçons échangeaient leurs impressions comme des musiciens professionnels. Les affects n'avaient plus d'importance car désormais ils travaillaient. La musique les réunissait une nouvelle fois.

Enfin, après près de deux heures de travail, Simon annonça dans le micro qu'il lançait la bande sonore. Cette fois ils enregistraient pour de bon.
Les instruments se mirent à résonner dans la pièce et un frisson intense parcourut le corps de Louis. Enfin, ils y étaient, la dernière chanson... Louis savait que ses amis avaient tous ressenti ce frisson parce que les voix à l'entraînement était déjà enrouées mais que maintenant les visages étaient devenus blêmes. Il regarda Harry assit à côté de lui et vit sur son visage une expression singulière qui correspondait à la gravité de l'instant. Ou peut être s'agissait-il simplement de la concentration ? Enfin la voix de Liam retentit, la chanson commençait, comme au bon vieux temps.

Can we forget all we have been ?
Can we turn the page in a snap of finger ?
It's all we have done to be here,
It all have been destroyed by destiny's fault...

Oh Oh Oh
Destroyed, destroyed but you all know that
All we've been it's all we are.
Forever, Forever it's now Never.
And i can't... I can't...

Can we go on in our own life ?
Can we be little humans like others ?
It was all different before,
It was built by destiny's chance...

Oh Oh Oh
Destroyed, destroyed but you all know that...
All we've been it's all we are.
Forever, Forever it's now Never.
And i can't... I can't...

Can't we turn back time ?
Can't we sing together one more time?
Just One More One More...

Oh Oh Oh...
Doesn't matter the time
All we're it's all we've been.
But we will be
We will be...


Louis avait prononcé les dernières paroles de la chanson.
Harry eut un sanglot, un sanglot qui le fit suffoquer. Tous ses amis se réunirent autour de lui. Le bouclé s'était levé, avait prononcé un « putain merde » avant de s'écrouler sur le sol, inconscient. Louis regardait la scène sans se rendre compte. Il avait attendu si longtemps qu'une chose pareille se produise qu'il mit du temps à réaliser qu'on était en train d'appeler les urgences, que Harry avait sombré dans le coma. Louis se pencha alors vers celui qui l'aimait ne sachant plus s'il craignait qu'il meure ou qu'il se réveille sans avoir changé.
avatar
Sniezde (admin)
Admin

Messages : 139
Date d'inscription : 19/08/2012

http://larrystylinsonfanfic.frbb.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum