Chapitre I

Aller en bas

Chapitre I

Message  Sniezde (admin) le Mar 21 Aoû - 13:21

Auteur : Sniezde
une mini fiction écrite par mes soins...

Partie I
Can we forget all we have been ?



Louis était assis dans le canapé et regardait Harry bronzer dans le jardin. Il semblait apaisé, comme si rien n'avait changé. Louis savait combien cette impression était fausse : rien n'était comme avant et rien ne serait jamais plus pareil.

Tout était fini depuis un an et dix mois.
Les One direction s'étaient séparés, les fans étaient passés à autre chose, ils étaient redevenus de simples jeunes hommes.
Louis, Liam, Zayn et Niall l'avaient accepté, Harry non.
Harry avait refusé de voir son monde s'écrouler et avait tout refoulé. Harry avait tout oublié de leur séparation. Harry avait perdu l'esprit et Louis regardait son amant s'éteindre peu à peu. La situation semblait désespérée.
La sonnette de la maison fit sortit Louis de ses pensées. Il jeta un dernier regard à Harry, qui semblait n'avoir rien entendu et alla ouvrir la porte à Liam, le seul directioner qu'il voyait encore. Ils se firent la bise poliment et Louis l'invita à le suivre dans le salon.

-Qu'est-ce que je te sers à boire ?

-Une bière serait parfait.
-Alors comment vont les filles ?demanda Louis tout en lui tendant une bière puis s'asseyant en face à lui.
-Amy fait ses dents alors Danielle lui donne plein de trucs... Je t'avoue être heureux de quitter la maison pour travailler. Les hurlements d'Amy me rendraient fous à force.

-Je comprends. Ca se passe avec ton groupe ?

-Tu n'as pas regardé la dernière soirée ? mon groupe c'est qualifié d'office !

-Sans vouloir te vexer Liam, je préfère ne pas regarder x-factor, c'est déjà assez compliqué comme ça avec Harry.

-Aucune évolution ?

-Non aucune. J'ai cru la semaine dernière qu'il y avait du mieux parce qu'il ne parlait pas de vous constamment. Il semblait avoir compris que One Direction ne faisait plus parti de notre vie. Mais j'ai déchanté avant hier, il voulait appeler Zayn. Tu n'as pas de ses nouvelles au fait ?

-Non, ni de Niall.»

Liam et Louis burent en silence un instant. A leur mémoire remontaient les derniers jours des One Direction. Ils avaient été atroces, insupportables. Parce que Zayn et Niall ne pourraient plus jamais être amis ils n'avaient eu d'autres solutions que de faire imploser le groupe. Louis se souvint avec douleur de la dernière soirée qu'ils avaient passé tous les cinq. Le dernier soir où Harry avait été lui même.

C'était arrivé le 4 Aout 2012. Ce jour là la fiancée de Zayn était morte dans un accident de voiture. Et le conducteur n'était autre que Niall. Elle était morte sur le coup. Toute sa vie, ses espérances, réduites en miette en un instant. Le jour du drame Zayn était avec Liam, Louis et Harry dans leur appartement. Ils avaient appris la nouvelle ensemble. Zayn avait hurlé, tapé du pied puis s'était ressaisi : il voulait aller à l'hôpital, il voulait voir Niall.
Dans la voiture qui les avait emmené Louis avait senti que tout ce qu'ils avaient alors construit était en train de se défaire. Il savait que la peine de Zayn sera invivable, que Niall ne serait jamais pardonné, que One Direction n'avait plus d'avenir. Il assistait à la mise à mort de chacun d'eux.
Enfin ils étaient arrivés jusqu'à la chambre de Niall qui avait une jambe dans le plâtre et des bandages sur les mains. Lorsqu'il avait croisé le regard de Zayn il avait eu une plainte plaintif, celle d'un homme qui se sait condamné.
Louis n'oublierait jamais ce qui s'en suivit. Zayn s'était précipité sur Niall et l'avait secoué violemment :

« Dis moi ce qui s'est passé ! T'étais défoncé hein ? C'est ça ? Pourquoi t'étais avec elle ? Pourquoi ? Qu'est-ce qui s'est passé ? »

Cette question ne cessait de résonner dans la chambre d'hôpital sans qu'aucun des garçons n'ose y répondre. Niall chuchotait, imperceptiblement, à travers ses propres larmes « Pardon ».
Zayn avait sangloté longuement contre le corps de Niall qu'il avait tenu fortement. Liam avait fini par le tirer en arrière pour le prendre dans ses bras. L'anglais d'origine pakistanaise s'était laissé consoler par son meilleur ami. Louis et Harry avaient regardé la scène d'un air crédule, se tenant par la main, refusant d'y croire. Tout cela n'était pas vraiment en train de se passer... Zayn s'était ensuite dégagé de l'étreinte de Liam pour regarder ses quatre amis et il avait dit :

-Vous devez m'expliquer ce que Niall et Delila faisaient ensemble. Niall, pourquoi était elle avec toi alors qu'elle était censé être avec sa famille ?

-Ah Zayn pardon pardon, je ne peux pas... Liam... murmura le blessé en se tournant vers son ami.
-Tu sais quelque chose Liam ?

-Je ... non, répondit celui-ci en cherchant de l'aide du côté de Louis et Harry.

Le jeune couple avait regardé Zayn en haussant les épaules, d'un air impuissant. Zayn s'était alors approché de son meilleur ami et l'avait simplement regardé. Au bout de quelques instant Liam avait éclaté en sanglots :

-Elle te trompait avec lui Zayn !

La phrase avait claqué dans la pièce. Voilà l'ignominie, la trahison au sein du groupe.
Niall avait séduit la fiancé de Zayn et le meilleur ami de ce dernier, tout comme Louis, était au courant. Zayn venait de perdre sa bien aimée et à cela s'ajoutait la perte de son meilleur ami Liam, et de ses amis Niall et Louis. Seul Harry était totalement innocent à l'affaire.
Le cadet du groupe lorsqu'il avait entendu la vérité avait compris que toute leur carrière s'éteignait ici, avec leur amitié. A ce moment même il était devenu fou. Il avait tourné la tête vers Louis et lui avait souri. Louis n'avait compris que bien plus tard que ce sourire était celui d'un homme qui venait de perdre l'esprit.

Louis et Liam se regardèrent un instant sachant pertinemment qu'ils pensaient à la même chose. Lorsqu'ils se retrouvaient tous les deux les fantômes du passé venaient les hanter. Louis but quelques gorgées de bière puis s'efforça de sourire à son cadet.

-Tu veux voir Harry ? demanda t'il.
-Je ne sais pas.
-Ca lui ferait plaisir.

Liam haussa les épaules et reprit :

-Tu ne crois pas qu'il serait temps d'arrêter de jouer son jeu ? Il faut qu'il se fasse soigner Louis !

-Je te rappelle qu'il a passé trois mois en hôpital psychiatrie et que ça a aggravé son cas ! Il a des hallucinations quand je ne suis pas avec lui ! L'hôpital n'a servi à rien, il voit toujours son psychiatre mais les médicaments ne sont d'aucune utilité.

-Tu ne peux pas rester comme ça.

-Rester comment ? demanda Louis avec une voix qui trahissait son agacement

-En attente... Il faut que tu vives toi aussi.

-Mais je vis!
-Tu t'occupes 24h sur 24 d'un mec à côté de ses pompes, tu as 26 ans Louis ! Essaies de te construire quelque chose avant qu'il ne soit trop tard !

-Ca suffit Liam ! s'énerva Louis. Si tu n'as rien d'autres à me dire je me passerai de tes visites !

-Je le dis pour ton bien !

-Et son bien à lui y as tu pensé ?

L'ainé regardait le plus jeune d'un oeil sévère. Cette conversation il l'avait eut des centaines de fois avec des dizaines de personnes. Des personnes qui s'inquiétaient, soi disant, de son bien être. C'étaient des imbéciles, comment pouvaient-ils penser qu'il abandonnerait Harry ? Ils étaient trop égoïstes, ils n'avaient jamais été aussi amoureux que lui pour comprendre qu'il ne vivait que pour son cadet, fou ou non. Harry n'avait que lui.

-Tu as peut-être raison Louis, reprit Liam après un silence, mais ça me fait de la peine de vous voir malheureux tous les deux.

Louis aurait voulu répliquer que c'était faux qu'ils étaient heureux ainsi mais ce n'était évidement pas vrai. Il reposa sa tête sur le dossier du fauteuil d'un air las.

-Tu n'abandonnerais pas Danielle même si elle était en fauteuil roulant n'est-ce pas ? Et tu ne l'abandonnerais certainement pas si tu savais qu'il y avait une chance pour qu'elle retrouve toute ses capacités?

-Oui surement... Je ne sais pas comment tu fais pour avoir encore de l'espoir, ça fait presque deux ans qu'il est dans cet état !

-Si moi j'abandonne où veux-tu qu'il trouve de la motivation ? Tu sais que ses parents ne viennent presque jamais ? Ils disent que ça leur fait trop de mal. Moi je dis que ce sont des lâches ! Harry est tellement content quand il les voit ! C'est bon pour lui mais eux sont trop égoïstes pour mettre leur peine de côté et lui faire plaisir. Ils préfèrent se décharger sur moi. Quand je pense qu'ils n'approuvaient pas notre relation avant que les One Direction ne se séparent, maintenant ils me traitent comme son mari !

-Ca a toujours été spécial les Styles... Et sa soeur ?

-Elle appelle tous les jours. Je sais que si elle habitait à côté elle viendrait quotidiennement.

-De qui est-ce que tu parles ? demanda une voix derrière Louis

Harry venait d'entrer dans le salon. Il se dirigea vers Liam sur le canapé et se blottit dans ses bras, comme si de rien n'était. Louis sourit :

-De ta soeur Hazz !

-Je suis content de te voir, dit Liam à l'attention du bouclé dont la tête reposait sur ses genoux.

- Moi aussi ! Zayn est avec toi ?

-Non Harry, il hésita un instant puis ajouta, tu sais bien qu'on ne se voit plus.

-Encore une dispute de meilleur ami c'est ça ? Et les filles ? Ca fait longtemps que je les ai vu.

-Elles vont bien . SI vous voulez vous pourriez venir manger à la maison dans le week end ? Ca nous ferait plaisir à tous.

Harry tourna la tête vers Louis :

- Ca serait super Lou ! On sera tous les cinq avec Danielle et Amy ! Peut-être même Delila !

Liam regarda Louis à son tour, il continuait de sourire à son amant, comme si sa dernière phrase n'était pas totalement insensée.

-Tu as raison Harry, ça serait super. Dimanche midi te conviendrait Liam ?

Le dit Liam acquiesça puis se dégagea de Harry pour se lever :

-Je vais y aller maintenant, j'ai promis à Danielle de l'aider avec Amy.

-D'accord, répondit Louis qui le raccompagna à la porte avec Harry.

Ils se dirent au revoir en s'entendant sur le dimanche prochain. Louis referma la porte sur son ami. Il resta un instant immobile sachant qu'il allait devoir se retourner et sourire à celui qu'il aimait alors qu'il n'avait qu'une envie : pleurer. Pour Harry il devait continuait à y croire mais Liam avait parfaitement raison. Tout cela commençait à le fatiguer.
avatar
Sniezde (admin)
Admin

Messages : 139
Date d'inscription : 19/08/2012

http://larrystylinsonfanfic.frbb.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum